Miss Italie : à 18 ans, cette jeune femme handicapée finit 3ème du concours malgré les insultes

Par
39 527
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Âgée de 18 ans, Chiara Bordi a fait sensation lors du concours de Miss Italie, que ce soit dans le bon ou le mauvais sens du terme, à cause de son handicap.

Depuis un grave accident de scooter survenu il y a cinq ans qui lui a fait perdre une jambe, Chiara Bordi n’a jamais abandonné ses rêves de devenir Miss Italie. Cette année, elle était présente pour le concours malgré la vague d’insultes dont elle fut la cible sur les réseaux sociaux.

Pour certains esprits étroits, son handicap ne passait pas : « Tu me dégoûtes, rentre chez toi, les gens votent pour toi parce que tu es estropiée » pouvait-on notamment lire sur les réseaux sociaux.

Cependant, si Chiara Bordi a su se remettre d’un accident de scooter, ce ne sont pas quelques insultes qui allaient la démotiver. Bien au contraire, présente au concours, affichant fièrement sa prothèse, la jeune femme de 18 ans a fait sensation grâce à sa détermination sans failles.

Ainsi, elle a terminé parmi les finalistes du concours, qui plus est à la 3ème place, sans avoir à rougir : « Je suis désolée pour vous parce qu’il me manque peut-être un pied, mais à vous il manque un cerveau et un cœur » a-t-elle répondu à ses insultes.

Interrogée par le média italien Il Messaggero, elle affirme qu’aucune de ces insultes n’allait l’arrêter : « J’ai eu honte pour eux. La victoire ne m’intéresse pas, je veux envoyer un message de force et de renaissance. Je suis passé à deux doigts de la mort, à 12 ans, j’ai affronté quelque chose d’énorme. Je suis forte, mais une personne plus fragile, face à une attaque de ce genre, se démoraliserait complètement ». Elle a ensuite définit sa présence en finale comme une « revanche » contre la vie et ces personnes insultantes.

De son côté, les organisateurs du concours ont également pris la défense de Chiara Bordi : « Vous êtes des abrutis, vraiment. Vos parents ne vous ont sûrement jamais éduqués. Nous sommes en 2018 et des choses de ce genre ne devraient plus se produire » a notamment exprimé l’un des co-présentateurs de l’émission, le DJ Francesco Facchinetti.

La patronne du concours, Patrizia Mirigliani, a également affiché son soutien pour la jeune miss estropiée : « Je trouve inacceptable d’humilier une jeune femme qui, avec un grand courage et parmi d’énormes sacrifices, est en train d’essayer de se faire une place dans le monde malgré le drame qui l’a touchée ».

Malheureusement, ce n’est pas la première fois que des participantes du concours de Miss Italie sont la cible d’insultes sur les réseaux sociaux. Il y a deux ans, la première dauphine s’était illustrée en affichant fièrement sa taille 42, qui ne semblait pas être du goût de tous. Puis, il y a quelques mois, une participante avait été insultée lors de la première étape car elle s’était présentée au casting avec son bébé.

En France, le concours de Miss France contient des critères beaucoup moins flexibles puisqu’il est interdit aux femmes mariées, divorcées, pacsées ou aux mères de famille.

Le célèbre canapé orange de Friends arrive à Paris !
Source : Il Messaggero
Commentaires
Vous aimerez aussi