Mort de l'acteur Jean-Pierre Bacri à l'âge de 69 ans

7 189partages

Triste nouvelle en ce lundi 18 janvier 2021 puisque nous venons d'apprendre la mort de l'acteur Jean-Pierre Bacri, à l'âge de 69 ans, des suites d'un cancer. C'est son agent qui l'a annoncé à l'AFP cet après-midi.

Connu pour ses nombreuses collaborations avec la réalisatrice Agnès Jaoui, avec laquelle il a partagé une vie de couple de 1987 à 2012. Ils ont co-écrits plusieurs films ensemble et a joué dans bon nombre d'entre eux durant une carrière qui a fait ses premiers pas au théâtre et au cinéma à la fin des années 1970.

À voir aussi

En tant qu'acteur, il a notamment brillé dans certains rôles cultes comme celui du proxénète dans Le Grand Pardon en 1981. S'il apparaît dans les années 80 surtout dans des seconds rôles, c'est dans les années 90 que va arriver la consécration et sous plusieurs casquettes.

Jean-Pierre Bacri, un artiste touche-à-tout et un tandem de feu avec Agnès Jaoui

Acteur, scénariste et parfois réalisateur, Jean-Pierre Bacri est un touche-à-tout et s'associe souvent avec sa compagne Agnès Jaoui. En 1993, il fait merveille dans "Cuisine et Dépendances", dont il co-écrit le script et en 1994, il remporte le César du Meilleur scénario avec Agnès Jaoui pour le film "Smoking / No Smoking". En 1997, ils remportent le même César pour le film "Un Air de famille" de Cédric Kaplisch.

Peaufinant une image de personnage souvent râleur, il crève l'écran pourtant dans des rôles comiques comme dans "Didier", le premier film d'Alain Chabat et "On connaît la chanson" d'Alain Resnais pour lequel il remportera deux César, dont celui du meilleur acteur dans un second rôle. En 2000, son duo avec Agnès Jaoui fait encore des merveilles avec "Le Goût des Autres", qui leur vaut un quatrième César du meilleur scénario orignal.

Jean-Pierre Bacri restera une figure du cinéma français et continuera de porter des projets salués par la critique à l'image de "Comme une image", "Les Sentiments", "Selon Charlie" ou encore "Parlez-moi de la pluie" ou encore "Le Sens de la fête".