Elle vient de souffler ses 117 bougies, elle est la personne la plus âgée au monde et la seule née avant 1900... Les secrets de sa longévité ? Célibat, oeufs... et cookies !

Par
1 888
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Née le 29 novembre 1899, Emma Morano est la personne la plus âgée au monde et aussi, la dernière vivante née au XIXème siècle. Une longévité incroyable dont elle dévoilait les secrets hier alors qu’elle célébrait ses 117 ans, en Italie.


Le 6 mai dernier, le décès de Susannah Mushatt Jones à l’âge de 116 ans permettait à Emma Morano de devenir la personne la plus âgée au monde. De plus, elle devenait aussi la dernière personne vivante à être née avant les années 1900. Hier, elle célébrait donc ses 117 ans, attirant la curiosité des médias sur les secrets de sa longévité.

Olivier Morin / AFP / Getty Images


Une longévité qui s’explique par deux facteurs : un régime à base d’œufs et de cookies, et une vie de célibataire qu’elle a embrassé depuis plus de 70 ans. Lors de la Première Guerre Mondiale, elle perd son premier amour au front. Puis, lors de sa seconde union, elle perd son unique enfant en bas âge et se retrouve sous l’emprise d’un mari violent. En 1938, elle le quitte alors et ne s’est plus jamais mise en couple car elle « ne voulait pas être dominée par quiconque ».

Olivier Morin / AFP / Getty Images


Avant cela, à l’âge de 20 ans, une anémie (carence de globules rouges ou d’hémoglobine dans le sang) lui est diagnostiquée. Elle entame alors un régime exclusivement fait à base d’œufs : deux œufs crus et un œuf cuit par jour. Une habitude qu’elle a gardée avec le temps, se privant de viande dans la crainte de contracter un cancer : « Je mange deux œufs par jour, et c’est tout. Et des cookies. Mais je ne mange pas beaucoup parce que je n’ai pas de dents. »

Olivier Morin / AFP / Getty Images


Sur le plan professionnel, elle est employée dans une fabrique de sacs en toile de jute jusqu’à ses 75 ans. Aujourd’hui, cela fait vingt ans qu’elle ne sort plus de son domicile, situé à Verbania près du Lac Majeur en Italie. Cela fait même un an qu’elle reste au lit, et même si elle n’a plus de famille, elle reçoit souvent de la visite : « Les gens viennent. Je n’invite personne mais ils viennent. D’Amérique, de Suisse, d’Autriche, de Turin, de Milan… Ils viennent de partout pour me voir » explique-t-elle.

Olivier Morin / AFP / Getty Images


Malgré sa surdité, sa mauvaise vue et ses difficultés à bien s’exprimer, Emma Morano reste alerte et lucide sur son état et sur ce qui lui a permis d’en arriver jusque-là. Pour son anniversaire, quelques journalistes, proches et le maire de la ville sont venus lui faire une visite. Pendant ce temps-là, un théâtre local proposait une comédie musicale intitulée : « La femme qui a vu trois siècles ».


Définie comme un phénomène par son médecin, Emma Morano reste néanmoins loin du record de la doyenne de l’humanité, Jeanne Calment, décédée en 1997 à l’âge de 122 ans.

Olivier Morin / AFP / Getty Images

Incroyable son histoire, n’est-ce pas ?
VIDEO : Des grands-parents célèbrent leur 60e anniversaire de mariage avec de sublimes photos de mariages réalisées par leur petite-fille
Source : The Independent
Record Monde
Commentaires