En Bretagne, une jument donne naissance à des poulains jumeaux

74Kpartages

Focus aujourd'hui sur la naissance incroyable de poulains jumeaux, en terre bretonne.

C’est un fait rarissime !

Une jument a récemment donné naissance à des poulains jumeaux, dans la petite commune bretonne de Vergéal (Ille-et-Vilaine).

Un véritable événement pour Jérôme Desrues, propriétaire de « Destinée des Près » - la maman - une sublime pouliche qui avait forte impression au salon de l’Agriculture en 2016.

« Après avoir vu le premier poulain apparaître, ce fut la surprise totale ! J’en ai vu un second qui sortait »

Il faut dire que la surprise fut totale pour l'éleveur !

Car quand un vétérinaire a constaté la présence des jumeaux à l’échographie il y a quelques mois, ce dernier a procédé à l’élimination d’un des deux embryons, comme il est de coutume, afin de mener la gestation à terme, laquelle dure environ 11 mois chez les chevaux.

Quelle ne fut donc pas la surprise de Jérôme Desrues le jour où sa jument a mis bas car, après la venue au monde d’un premier poulain, un second - que l’on n’attendait pas - a pointé le bout de son museau.

« Depuis plusieurs nuits, comme pour chaque naissance, je dormais dans l’écurie près de l’animal. Quand le poulinage a commencé, j’étais seul. Après avoir vu le premier poulain apparaître, ce fut la surprise totale ! J’en ai vu un second qui sortait », a-t-il ainsi raconté à nos confrères de Ouest France.

Mais l’étonnement et l’émotion ont vite laissé place au sang-froid de l’éleveur qui a dû s’employer pour permettre aux deux nouveau-nés de survivre

« Les poulains étaient trop faibles pour se nourrir eux-mêmes auprès de leur mère. Très rapidement, rien qu’au son de ma voix, ils savaient que je venais leur donner ce qu’ils attendaient. Ce sont des animaux très intelligents », a expliqué l’intéressé, qui a couvé les petits en leur donnant le biberon toutes les demi-heures.

« Le premier sera appelé Kersauson des Prés. Le second sera King des Près ou Klein des près en hommage à l’acteur Gérard Klein, qui était venu nous rendre visite, il y a quelques années », a-t-il précisé.

Quant à la maman, dont c’était la troisième mise bas, elle se porte comme un charme !

Source : Ouest France
Plus d'articles