Une affiche s'adressant avec cynisme aux violeurs potentiels élaborée pour trôner dans les lieux publics et les dissuader

Par
1 626
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C’est au Collectif Féministe Contre le Viol que l’on doit cette affiche unique en son genre, puisqu’elle prend le parti de s’adresser directement aux potentiels violeurs, en les prenant par la main et en distillant des conseils d’un cynisme confondant, des trucs et astuces extrêmement second degré pour leur permettre d’éviter de commettre un acte qui est, rappelons-le avec le même genre de bienveillance, aussi inacceptable qu’illégal.

 

Si certains et certaines ont pu reprocher à l’affiche de ne pas être inclusive et d’oublier que les hommes aussi peuvent être violés, le Collectif Féministe Contre le Viol a assuré travailler sur de nouvelles versions. Toujours est-il que le groupe, qui l’a partagée ce mercredi 18 avril sur les réseaux sociaux, espère bien que de nombreux lieux publics de la capitale et de la France entière, dont les bars et les boîtes de nuit, prendront la décision de la placarder sur leurs murs. Partagé plus de 6000 fois sur Facebook en deux jours, le visuel surprend par son audace et son cynisme rarement vus dans des campagnes de prévention jusqu’à présent.

Sa conception est née du constat qu’un grand nombre de viols ont lieu lors de soirées et d’évènements festifs, en dépit des efforts des différents lieux de vie nocturne pour endiguer les agressions sexuelles. Cette affiche, pensée pour être la première d’une série, ne devrait pourtant, pour l’heure, ne siéger que dans quatre boîtes de nuit qui ont accepté de la placarder, a confié Emmanuelle Piet du Collectif Féministe Contre le Viol au Huff Post. C’est une petite déception pour le collectif, qui ne compte toutefois pas abandonner de la sorte, et prolonger ses efforts.

Espérons que si ces 11 conseils à destination des potentiels violeurs connaissent une diffusion massive, ceux-ci seront suivis et porteront leurs fruits.

VIDEO : Ce garçon de 13 ans ouvre une boulangerie : à chaque cupcake vendu, un offert aux sans-abris
Prévention Viol Harcèlement sexuel
Commentaires