Nés dans des zoos, ces deux gorilles réintroduits dans la nature ont donné naissance à un bébé

3 298partages

Au Gabon, deux gorilles nés dans des zoos ont été réintroduits dans la nature. Après avoir vécu en captivité, le couple a donné la vie à un bébé dans la nuit du 13 au 14 juin, et cette naissance est une première mondiale.

Mayombé et Djongo sont deux gorilles qui sont nés et ont vécu une grande partie de leur vie dans des zoos. Mayombé, la femelle, est née au parc de Beauval, en France, tandis que le mâle Djongo est né dans le zoo de Port Lympne, au Royaume-Uni.

Après avoir vécu en captivité, ils ont été réintroduits à l’état sauvage, dans leur environnement naturel.

Des gorilles nés en captivité donnent naissance à un bébé

Crédit photo : Zooparc de Beauval / Fondation Aspinall

En pleine nature, le couple de gorilles s’est reproduit et a donné naissance à un bébé, dans la nuit du 13 au 14 juin. C’est la première fois dans le monde qu’une espèce animale parvient à se reproduire dans la nature après avoir vécu en captivité.

« C’est une nouvelle extraordinaire, une première mondiale très importante pour la conservation de cette espèce en voie critique d’extinction », a déclaré Delphine Delord, directrice associée au ZooParc de Beauval.

En effet, selon les estimations des experts, il ne resterait plus que 150 000 à 250 000 gorilles des plaines dans la nature. 800 gorilles vivraient quant à eux en captivité.

Le couple de gorilles prend soin de son bébé

Né au Gabon, le nouveau-né est encore fragile, mais sa mère s’occupe bien de lui.

« La nature est brutale, tout peut arriver. Ce bébé est fragile, mais pour le moment, Mayombé tient son nouveau-né dans une position parfaite et le nourrit bien », a affirmé Delphine Delord, directrice associée du ZooParc de Beauval.

Crédit photo : Zooparc de Beauval / Fondation Aspinall

Le père du bébé gorille est également présent avec le bébé.

« Djongo s’approche d’eux très doucement. On l’a même vu sur les images des caméras, qui se déclenchent lors du passage des animaux, toucher le bébé. La maman le laisse faire. Les mâles gorilles ont un rôle à jouer dans le développement de leur progéniture. On assiste à la création d’un début de groupe qu’on va renforcer par la réintroduction d’une autre femelle née en Angleterre », a déclaré Delphine Delord.

Grâce à cette excellente nouvelle, on a désormais la certitude que certaines espèces animales sont capables de se réadapter à leur environnement naturel, après avoir été gardées en captivité pendant des années.

Source : Positivr
Plus d'articles
À lire aussi