Après avoir été forcé d'acheter deux places d'avion à cause de sa corpulence, cet homme s'est repris en main pour perdre la moitié de son poids en 10 mois... Une transformation incroyable !

Par
1 264
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ross Gardner, 39 ans, n’est plus le même homme aujourd’hui. Alors qu’il pesait près de 177 kilos, il a décidé de se reprendre en main pour se sauver la vie. Découvrez son histoire incroyable !


L’année dernière, l’Américain Ross Gardner s’était prévu un séjour luxueux aux Bahamas. Mais une fois arrivé à l’aéroport, la compagnie lui demande de payer deux billets d’avion à cause de sa corpulence. En effet, avec un poids de 177 kilos, il ne pouvait rentrer dans un seul siège…

Carter News Agency


Chaque jour, il consommait 15 000 calories, de nourriture ce qui est six fois trop par rapport à ce qui est recommandé pour rester en bonne santé. Par exemple, il s’envoyait un litre de whiskey tous les matins et se nourrissait de pizzas et de burgers jusqu’à 2 heures du matin afin de s’éviter la gueule de bois. Et ainsi de suite, la même routine…

Carter News Agency


Après cette mésaventure, l’homme, qui jusqu’ici enfilait des vêtements XXXXL…, alla voir un médecin spécialiste de la nutrition qui l’avertit alors que son mode de vie était très risqué et qu’il ne lui restait potentiellement que trois ans à vivre. Auprès du Daily Mail, il revient sur son quotidien très difficile à supporter : « Un jour au travail, je me suis penché pour ramasser une serviette et mon bas s’est déchiré en deux. C’était horrible et j’ai dû aller direct chez moi pour me changer. »

Carter News Agency


Finalement, cette mésaventure à l’aéroport lui a servi de déclic : « Je me suis senti complètement humilié quand je fus obligé d’acheter deux places dans un avion pour un vol allant de l’Ohio à Miami. En cinq ans, j’ai pris près de 90 kilos et malgré le fait que je me dise qu’il fallait que je fasse un régime, je ne le faisais jamais. »

Carter News Agency


Après cela, il décida finalement de se prendre en main, réduisant considérablement ce qu’il mangeait : « J’ai finalement réalisé ce que je faisais à mon corps et j’ai décidé de faire des changements sérieux. Je suis passé de 15 000 calories journalières à 2 500 durant 10 mois, j’ai perdu près de 95 kilos ».

Carter News Agency


Désormais, il se remémore son quotidien d’homme obèse avec plus de recul : « C’était épuisant d’être aussi lourd. J’étais debout toute la journée (il travaillait comme serveur, ndlr) alors quand je rentrais chez moi, je ne bougeais pas d’un pouce de la soirée ».

Carter News Agency


En plus de réduire sa consommation de nourriture, il arrêta également de boire et de fumer. Dès la première semaine de son régime, il avait perdu trois kilos, l’encourageant alors à continuer sur cette voie. Et en dix mois, il est passé de 177 kilos au poids de 89 kilos, soit la moitié de son poids.

Carter News Agency


Forcément, cette importante perte de poids lui a laissé un corps à la peau flasque à cause de son « surplus » : « Mon nombril m’arrivait aux genoux, je devais rentrer ma peau dans le short, c’était vraiment humiliant ».

Carter News Agency


Vient alors le temps de l’opération, nécessaire pour lui retirer près de trois kilos de peau au niveau du torse et du ventre. Comme vous pouvez le voir sur les photos, les marques chirurgicales sont encore visibles au niveau du bas-ventre.

Carter News Agency


Enfin, il prit du temps pour sculpter son nouveau corps à la salle de gym : « Je suis allé à la salle de gym six à sept fois par semaine, et je le fais encore. Et grâce à cela, je n’ai pas besoin de me tourner de nouveau vers la chirurgie pour les bras ou les jambes. Je les muscle. »

Carter News Agency


Une métamorphose incroyable et salutaire pour Ross Gardner, qui s’évertue aujourd’hui à montrer que tout est possible pour les personnes obèses : « Je me sens maintenant comme un nouvel homme et je veux encourager les autres qu’il n’est jamais trop tard pour prendre sa vie en main. »


Incroyable son histoire, n’est-ce pas ?

 

VIDEO : Des motards se sont rassemblés devant un collège pour soutenir un élève victime de harcèlement
Source : Daily Mail
Commentaires