Cet objet mystérieux qui est passé à proximité de la Terre le mois dernier pourrait bien être un engin extraterrestre, selon ces scientifiques

2 834partages

L'étrange astéroïde en forme de cigare détecté en octobre dernier pourrait-il être, en réalité, un engin spatial confectionné par une civilisation extraterrestre ? L'hypothèse n'est pas écartée par certains scientifiques. En effet, ces derniers ont décelé plusieurs faits troublants faisant de ce corps céleste un objet unique en son genre. Les chercheurs du programme SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) sont même actuellement en train de préparer un puissant radiotélescope pour « écouter » l'objet  à travers un vaste spectre de fréquences radio.

Vue d'artiste d'Oumuamua

Ce gros astéroïde à la forme très bizarre, filant dans l'espace à une vitesse de plus  de 38,3 kilomètres par seconde, avait déjà fait beaucoup parler de lui  le mois dernier lorsque des chercheurs de la NASA basés à Hawaï ont confirmé qu'il provenait d'un autre système solaire que le nôtre — un phénomène qui n’avait jamais été observé auparavant. Cette origine lointaine lui avait valu d'être baptisé « Oumuamua », qui signifie « messager » en langue hawaïenne.

« Pendant des décennies, nous pensions que de tels objets d’un autre monde pouvaient se trouver à proximité de notre système solaire, et maintenant pour la première fois nous avons la preuve directe qu’ils existent bien », avait déclaré Thomas Zurbuchen, responsable adjoint des missions scientifiques de l'agence spatiale américaine, lors de la découverte. Mais outre le fait qu'Oumuamua représente en ce sens une découverte scientifique exceptionnelle, de nombreux points très inhabituels ont été relevés par les chercheurs.

Tout d'abord, le plus évident reste sa forme : selon les dernières estimations, Oumuamua mesure 800 mètres de long, pour à peine 100 mètres de large, ce qui lui confère une forme oblongue inédite : en effet, aucun objet avec une forme aussi spécifique n’a jamais été repéré jusqu’ici parmi les 750 000 astéroïdes et comètes déjà observés et répertoriés dans notre système solaire. Ensuite, une équipe d’astronomes de l’Institute for Astronomy à Hawaï a constaté que la luminosité de l’astéroïde variait jusqu’à dix fois en puissance et qu’il tournait sur lui-même toutes les 7,3 heures précisément. Aucun objet connu jusqu'à présent n'a jamais été observé en train d'émettre des flashes lumineux répétés d'une telle ampleur.

Se pourrait-il qu' Oumuamua soit en fait une sorte de fusée extraterrestre ? Si, pour l'instant, la piste d'une origine naturelle reste privilégiée, sa forme se rapproche de ce à quoi un engin spatial créé par une autre civilisation pourrait le plus probablement ressembler, selon les suppositions actuelles des scientifiques. N'en déplaise aux amateurs de soucoupes volantes, une forme de cylindre allongé resterait la description la plus probable et la plus réaliste d'un hypothétique engin extraterrestre. En effet, cette forme aérodynamique serait idéale pour de longs voyages dans l'espace tout en minimisant la friction ainsi que la surface offerte aux gaz et aux poussières interstellaires.

Vue d'artiste d'Oumuamua

La piste d'une origine artificielle de cet objet est en tout cas explorée par les chercheurs du projet SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence), par l'intermédiaire du programme Breakthrough Listen. Doté d'un fonds estimé à plus d'une centaine de millions de dollars, ce projet qui vise à « écouter les signaux radios et les sons venus de l'univers pour déceler une possible vie extraterrestre » va utiliser le Green Bank Telescope, situé en Virginie Occidentale, qui est le plus grand radiotélescope orientable du monde.

À partir d'aujourd'hui, 12 décembre, l'immense parabole sera donc braquée en direction d'Omuamua à travers un large spectre radio afin d' « écouter » attentivement ce que cet étrange objet pourrait avoir à nous dire.

« Même si une origine naturelle reste la plus probable, il n'y a aujourd'hui pas de consensus scientifique sur l'origine exacte de cet objet, et Breakthrough Listen est bien placé pour explorer les possibilités qu'Oumuamua puisse être un artefact extraterrestre, » ont déclaré les porte-parole du projet.

« La présence d'Oumuamua dans notre système solaire offre à Breakthrough Listen une opportunité unique d'atteindre de potentiels transmetterus artificiels avec une proximité sans précédent, mais aussi de démontrer notre capacité à suivre des objets proches, se déplaçant rapidement », a déclaré Andrew Siemion, directeur du Berkeley Seti Research Centre de Californie. « Que cet objet s'avère d'origine artificielle ou naturelle, il n'en reste pas moins une cible très intéressante pour Listen. »

Breakthrough Listen s'est fixé pour but de surveiller un million d'étoiles proches ainsi qu'une centaine de galaxies, en espérant capter un jour un signal provenant d'une éventuelle civilisation extraterrestre. Depuis les années 1960, une centaine de projets conduits par SETI ont été développés à travers le monde entier, sans avoir jamais réussi à trouver de traces convaincantes de vie extraterrestre. 

Quoi qu'il en soit, même si aucune preuve de la présence de technologie extraterrestre n'était découverte sur Oumuamua, la recherche pourrait fournir des informations importantes au sujet des gaz entourant l'objet céleste, ainsi que sur la présence ou l'absence d'eau.

Source : The Independent
En vidéo : Grâce à l'association Animal Aid Unlimited, ce chien errant va être méconnaissable
Plus d'articles