Les Français ont pris 2,5 kg en moyenne pendant le confinement

2 351partages

Une étude récente démontre que les Français n'ont pas tant grossi que ça, durant la période où ils étaient confinés. Détails.

Ils n’ont pas pris un gramme, ou presque !

Tant redoutée par des millions de Français il y a près de 2 mois, la prise de poids significative n’aura finalement pas eu lieu, alors que se profile - en théorie - la fin du confinement.

Beaucoup craignaient en effet que le fait d’être confiné engendrerait une baisse de l’activité physique et, à l’inverse, une consommation accrue de malbouffe et autres excès en tout genre.

Mais, manifestement, nos concitoyens ne se sont pas laissés aller en dépit d’un contexte délicat et anxiogène qui s’y prêtait forcément.

Ainsi selon un sondage Ifop pour Darwin nutrition, les Français n’ont, en moyenne, pris que 2,5 kg durant la période de confinement, qui s’achèvera, en théorie, le 11 mai.

Crédit photo : Nomas_Soul / Shutterstock

29 % des Français ont perdu du poids pendant le confinement

Une prise de poids sans réelles conséquences sur le quotidien ! Celle-ci n’influera en rien par exemple sur un hypothétique renouvellement de garde-robe puisqu’une taille vestimentaire ne change qu’au-delà de 5kg environ.

« La prise de poids n’est pas un problème en soi, et était prévisible dans un contexte de stress et de dépense énergétique limitée. Plus de temps à la maison signifie plus de temps à la préparation des repas, mais aussi plus d’occasions de grignoter », détaille Quentin Molinié (co-fondateur de Darwin Nutrition), interrogé par nos confrères du Parisien.

Cette enquête on ne peut plus sérieuse révèle également que 42 % des Françaises et Français sondés ont passé davantage de temps à prendre l’apéro qu’à l’accoutumée.

On apprend également que 29 % ont perdu du poids pendant cette période de confinement et que 57 % confessent avoir grossi.

Découvrez en détail les résultats de ce sondage :

Source : Darwin Nutrition
Plus d'articles