Pays-Bas : un festival techno obtient l'autorisation de s'organiser pour cet été

1 410partages

À l’heure où le monde du spectacle, de la nuit et de la fête semble être plus à l’arrêt que jamais, une nouvelle positive pourrait bien donner de l’espoir à de nombreux acteurs de la culture. En effet, au Pays-Bas, le festival de musique Frontier vient d’obtenir l’autorisation de s’organiser pour cet été. De quoi encourager celles et ceux qui souhaitent en faire de même partout en Europe et dans le monde.

Crédit : Pixabay

Publicité

S’il s’agit là d’une excellente nouvelle pour tous les organisateurs d’événements et de concerts, sachez quand même que le festival Frontier, dédié à la techno et au hip-hop, sera dans l’obligation d’imposer des mesures très strictes pour qu’il puisse se tenir dans les meilleures conditions. D’abord, afin de pouvoir accéder aux festivités qui se tiendront en plein air, la totalité des participants devront présenter un test négatif à la Covid-19 de moins de 72 heures (y compris les membres du staff). Ensuite, comme cela se fait de plus en plus, la billetterie sera entièrement digitale et aucun échange de monnaie de la main à la main devra être effectué sur place. Et enfin, il ne s’agira pas d’un festival de grande envergure mais bien d’un premier retour à la fête à échelle humaine.

« Des évènements gigantesques avec des dizaines de milliers de personnes de tous les côtés, ce n’est pas encore possible. Frontier sera un festival relativement petit avec des visiteurs issus de la région. Nous avons pris en compte toutes les mesures qui pourraient s’appliquer et sommes convaincus que nous pourrons organiser un festival sûr de cette façon » affirme Ibo Örgut, président de Frontière Events, dans un communiqué de presse. Ce dernier travaille sur ce projet depuis l’été dernier et tente de penser à tout pour faire en sorte que l’événement soit le plus covid-friendly possible.

Un festival réservé aux résidents néerlandais

Seul point négatif pour nous Français (bien qu’on puisse aisément le comprendre), le festival Frontier sera entièrement réservé aux résidents des Pays-Bas de manière à limiter le déplacement d’une région à l’autre de l’Europe d’un trop grand nombre de personnes. De la même manière, les artistes à l’affiche seront tous néerlandais. Si le lieu et la date précis de l’événement n’ont pas encore été déterminés, il faut avouer que ne serait-ce que réentendre parler de festival est très encourageant.

En France, il se murmure qu’après le succès d’un concert organisé à Barcelone pour voir si les participants avaient contracté le virus pendant sa tenue (aucun cas avéré, ndlr), la ministre de la Culture Roselyne Bachelot étudierait la possibilité de faire de même avec un concert-pilote pour tester les risques de contamination dans ce contexte de fête. Affaire à suivre.

Source : TRAX
Plus d'articles
À lire aussi