La chanteuse Pink veut payer les amendes des handballeuses norvégiennes, sanctionnées pour avoir refusé de porter un bikini

5 030partages

La chanteuse Pink a proposé de payer les amendes des handballeuses norvégiennes de plage, qui avaient été sanctionnées pour avoir refusé de porter... un bikini.

L’histoire avait fait grand bruit !

Souvenez-vous, le 18 juillet dernier, le championnat d’Europe de handball de plage - une discipline qui fait son entrée aux Jeux olympiques de Tokyo - attirait l’attention des médias du monde entier, mais pour des raisons extra-sportives.

Disputée en Bulgarie, la compétition avait en effet été marquée par une polémique, née du refus des Norvégiennes de jouer en bikini.

Pink apporte sons soutien aux joueuses de l'équipe norvégienne de beach handball et propose de payer leurs amendes

Les joueuses de l’équipe norvégienne avaient ainsi décidé d’enfiler un short ou plutôt un cycliste s’arrêtant au-dessus des genoux pour leur match face à l’Espagne.

Un choix motivé d’abord par une volonté d’en finir avec l’hypersexualisation de leur tenue, mais aussi et surtout par souci de confort.

Une décision qui n’avait pas été du goût de la Fédération européenne de handball, laquelle avait sanctionné les norvégiennes d’une amende de 150 euros par joueuses, suscitant l’indignation.

Choquées, de très nombreuses voix s’étaient élevées contre cette décision, jugée injuste et machiste.

La chanteuse Pink s’est jointe à cette vague de soutien en se proposant même de payer les amendes infligées à l’équipe.

« Je suis très fière de l’équipe féminine norvégienne de handball de plage pour sa protestation contre les règles très sexistes concernant leur tenue. La fédération européenne devrait recevoir une amende pour sexisme. Bien à vous Mesdames. Je serais ravi de payer les amendes pour vous. Continuez comme ça », a ainsi écrit l’artiste, âgée de 41 ans , ce dimanche sur Twitter.

Crédit photo : Cubankite / Shutterstock

Un beau geste de solidarité mais qui pourrait toutefois s’avérer inutile car la Fédération norvégienne de handball, bien qu’en désaccord avec cette sanction, a tout de même assuré qu’elle paierait ces amendes.