Pas moins de 23 000 mégots ramassés en 90 minutes aux abords de la Villette, à Paris

Par
605
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

« 80% des déchets ont une origine continentale. Voilà pourquoi Surfrider est aussi à Paris », peut-on lire sur la page Facebook de la fondation. Cette dernière a lancé ce week-end une opération de nettoyage éclair à Paris, au bassin de la Villette, qui a permis une collecte considérable de déchets en un rien de temps. Une triste prouesse très révélatrice de la pollution de la capitale. 

Facebook
Samedi 24 mars 2018. « 23.000 mégots, 430 gobelets en plastique, 300 bouteilles en plastique, 300 canettes, 70 pailles... collectés cet après-midi. Toujours trop de déchets jetés par terre et qui se retrouvent dans l'eau et les océans. Surfrider Paris organisait sa grande collecte pour sensibiliser contre ces polluants ».

Tel est le bilan dressé par Surfrider sur sa page Facebook, avec seulement une heure et demie de triage dans le 19e arrondissement, précisément au bassin de la Villette. Une centaine de personnes a donc pu récolter quelques 23 000 mégots en quatre-vingt-dix minutes. 

Anne Hidalgo, la marie de Paris, a personnellement tenu à remercier les membres de Surfrider sur sa page Facebook.


20 Minutes rappelle qu'en juin dernier, la fondation avait ramassé pas moins de 15 000 mégots en seulement une heure sur les berges du canal Saint-Martin, alors que le fait de jeter une cigarette au sol est passible d'une amende de 68 euros. Autant dire que cela coûte bonbon, surtout à l'heure où le prix du paquet de cigarettes augmente sensiblement.

Une tonne de mégots est cependant ramassée chaque jour à Paris, ce qui tend à renforcer continuellement la pollution ambiante rendant non seulement la traversée de la capitale moins agréable visuellement, mais détériorant également notre environnement de vie de manière générale, puisque, comme l'appuie Surfrider dans les colonnes de 20 Minutes : 

« Le mégot jeté par terre a toutes les chances de se retrouver dans la Manche faute d’un filtrage aujourd’hui totalement efficace. Sur son parcours, un mégot peut à lui seul polluer jusqu’à 500 litres d’eau ».

VIDEO : En Allemagne, un village achète toutes les bières disponibles pour empêcher les militants d'un festival néonazi d'en profiter
Source : 20 Minutes
Environnement Écologie Pollution
Commentaires