C'est prouvé, Pokémon Go est un complot Illuminati/Reptilien pour contrôler nos esprits et nous surveiller où que nous soyons !

Par
7 854
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Quelques jours seulement après sa sortie non-officelle, les rues de notre beau pays sont déjà envahies par des hordes de zombies brandissant férocement leurs téléphones tout en donnant des petits coups de doigts frénétiques. Pokémon Go est en train de transformer le monde qui nous entoure, et pour ceux qui en douteraient encore, il n’y a qu’à écouter les conversations des gens autour de vous : Roucool, Magicarpe, Miaouss ou Aspicot, on se croirait revenus en plein dans une cour de récré des années 90.

Quel est ce sortilège ? Comment est-ce possible ? Sommes-nous tombés dans un bug de l’espace-temps qui nous aurait catapulté en 1996 ? La frontière entre deux univers a-t’elle finalement été brisée, créant un portail entre le monde des Pokémon et le nôtre ?
   
Non, la réalité est bien plus inquiétante que cela : car les Pokémon sont en train de nous manipuler, ils s’apprêtent à contrôler nos vies et ce, de la manière la plus traître, la plus insidieusement subtile possible.

Ils nous volent nos enfants, vampirisent nos batteries de téléphone, remplissent nos églises de pécheurs et obligent même les plus fainéants d’entre-nous à faire de l’exercice et à sortir de chez eux, en les leurrant à l’aide de Pokéballs (avouez que c’est quand même le monde à l’envers !)

Mais pire que tout, Pokémon Go est en train de tous nous transformer petit à petit en une gigantesque armée d’esclaves-zombies au service du Nouvel Ordre Mondial.

Et en voici la preuve :

1. Pikachu is watching you


Bon, au niveau des droits qu’elles vous demandent de donner, de très nombreuses applications vous obligent à consentir à des trucs un peu douteux en matière de respect de votre vie privée, si vous voulez les faire fonctionner. Avec Pokémon Go c’est bien simple, vous devez donner quasiment toutes les permissions possibles et imaginables ! Vos coordonnées GPS, l’accès à la lentille de votre appareil photo, mais aussi un plein accès à votre compte google si vous l’utilisez pour vous connecter.

Voci un petit extrait des termes et conditions qui donne des frissons à tous les amateurs de théories du complot et pour cause, comme l’explique un utilisateur de Reddit, il y a quelque chose de très Orwellien là-dedans :

“Nous pouvons également être amenés à consulter et coopérer avec les autorités policières afin de poursuivre les utilisateurs qui enfreignent la loi.”

Ah et si vous y trouvez à redire, dans les termes et conditions, il est aussi écrit en gras et en majuscules s’il vous plaît, que vous renoncez à votre droit de participer à un procès contre la firme Niantic (vous ne pourrez pas dire que c’était écrit en petits caractères,hein, même si vous n’avez probablement pas ouvert la page des termes et conditions avant de les accepter)

“VOUS ACCEPTEZ QUE LES LITIGES ENTRE VOUS-MÊME ET NIANTIC SOIENT RÉGLÉS PAR UNE DÉCISION D’ARBITRAGE INDIVIDUELLE ET CONTRAIGNANTE ET VOUS RENONCEZ À VOTRE DROIT DE PARTICIPER À UN PROCÈS DEVANT JURY OU EN TANT QUE DEMANDEUR OU PARTICIPANT À TOUTE PLAINTE COLLECTIVE OU PROCÉDURE REPRÉSENTATIVE.”

Mais notre faiblesse de jeunes adultes ayant grandi dans les années 90, elle est bien là, et les illuminatis reptilliens savent parfaitement l’exploiter : Sérieusement, comment refuser quoi que ce soit, lorsque vous avez un adorable Carapuce qui vous regarde droit dans les yeux ? Comment résister à la tentation de la promesse offerte par Pokémon et de réaliser enfin ce qui, basiquement, a été notre plus grand rêve durant toute notre enfance : devenir un dresseur de Pokémon dans la vraie vie ?

Avec des Pokémons, c’est bien plus facile de jouer sur le facteur émotionnel pour nous faire renoncer à toutes nos libertés — beaucoup plus que, par exemple, lorsque Google se propose de lire tous nos e-mails.

2. Pokémon Go a été inventé, plus ou moins, par la CIA


Oui, vous avez bien lu ! Pokémon Go a été inventé de toutes pièces par les services secrets Américains pour mieux nous surveiller. Bon en tout cas, si il n’a pas été vraiment inventé par la CIA, il y a au moins un lien, c’est sûr. En effet, Pokémon Go a été créé par la firme Niantic, laquelle a elle-même été créée par John Hanke.

Et il se trouve que ce John Hanke a également aidé à fonder une autre société, qui s’appelle Keyhole. Là je vous vois venir, vous me demandez : “Qu’est-ce que Keyhole vient faire dans tout ça ?” Eh bien pas grand-chose, mais c’est une firme spécialisée dans la visualisation de données géo-spatiales et dans la géo-localisation, qui a été achetée (et absorbée) par Google en 2004. Et si on continue à remonter les liens, de fil en aiguille, on s'aperçoit que Keyhole a un jour reçu des financement de la part d’un fonds d’investissement contrôlée par le Gouvernement Américain, qui reçoit lui-même de l’argent de la part de la NGA, la fameuse agence de renseignements spécialisée dans les données géospatiales.

Alors? Alors ?

3. Pokémon Go est un plan machiavélique de l’Eglise Catholique pour attirer de nouveaux fidèles, en partenariat avec les grandes chaînes de supermarché



Avez-vous remarqué que de nombreux poké-stops et autres pokémons rares apparaissaient le plus fréquemment près des églises, des grands supermarchés et autres centres commerciaux ? Ce n’est sans doute pas un hasard, c’est pour mieux nous pousser à nous approcher de ces endroits pour nous endoctriner, nous faire consommer davantage et contrôler nos esprits. ILS nous attirent, nous appâtent, tout comme on attirerait un Rhinoféros au Parc Safari !

Bon, Niantic a démenti tout rapport, en disant que les lieux touristiques, les fontaines, les monuments et autres points d’intérêt étaient utilisés comme points de repères pour faire les arènes et les pokéstops…

Mais sérieusement, qui va faire confiance à ce que raconte une firme contrôlée par des Illuminatis, hein ? Pas nous, en tout cas.

4. Nous ne sommes que des pions, des milliers d’yeux esclaves qui permettent à Big Brother de regarder partout à la fois



Bien sûr, Pokmon Go dispose d’un mobile parfaitement "légitime" pour vous demander d’exploiter votre appareil photo et votre coordonnées GPS. Sans ça, impossible de vous situer sur la carte et de vous permettre d'attraper des Pokémons en réalité augmentée. C’est tout à fait insoupçonnable, bref, le crime parfait !

Oui, mais… Et si les agents de l’ombre qui se cachent derrière Pokémon Go exploitaient ces données pour tout espionner, pour nous utiliser comme une armée de caméras de vidéo-surveillance mobile ? Vous pensez que vous êtes simplement en train de capturer un Rattata, mais vous êtes peut-être en train, sans le savoir, de filmer un criminel recherché, un opposant politique, ou un endroit que le Gouvernement Mondial souhaite surveiller !

Nous sommes peut-être en train de devenir nous-même des mouchards, faisant le travail de collecte de renseignements à leur place. Diabolique !

5. Malgré tout ça, vous allez continuer à jouer à Pokémon Go



Eh oui ! C’est bien cela le drame, la terrible réalité. Même en toute connaissance de cause, même après avoir été avertis, même après avoir lu cet article jusqu’au bout, vous allez quand même jouer à Pokémon Go. Vous avez mordu à l’hameçon, depuis votre plus tendre enfance, on vous a manipulé tout le long et au final, comme dans la fin du roman 1984 de Georges Orwell, vous allez être heureux, contents de participer à cette sombre machination, d’abandonner votre liberté au profit de la toute-puissance de Big Brother. Même si vous savez tout, c’est trop tard. La tentation du Bonheur est trop forte.

Cependant, dans le cas où vous souhaiteriez continuer votre chasse aux Piafabecs l’esprit léger et en dépit de la Vérité, un utilisateur de Reddit surnommé leocusmus a quelques conseils à vous donner :

“ Utilisez un vieux téléphone de rechange, ou achetez-en un pas cher sur eBay. Mettez un VPN sur votre téléphone principal, faites un partage de connection pour le transformer en hotspot-wifi et jouez avec l’autre téléphone, en utilisant un faux compte gmail.”

Mais même comme ça, vous ne serez jamais en sécurité.

Car ils sont partout.

Et maintenant je vous laisse, j’ai un Pokédex à remplir.





VIDEO : Âgée de 89 ans, elle tricote plus de 400 couvertures et les offre à des chiens de refuge
Commentaires