Quand Pôle Emploi s'inspire des castings à l'aveugle de The Voice pour recruter des chômeurs

Par
9 224
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Quelques agences de Pôle Emploi ont souhaité sortir des sentiers battus dans leur processus de recrutement en s’inspirant du télé-crochet The Voice. Malaise…

L’initiative se voulait originale, et si elle fut appréciée certains, d’autres l’ont vu comme un procédé humiliant. Au total, selon Streetpress, ce sont huit agences Pôle Emploi qui se sont prêtés au « jeu ».

Les demandeurs d’emploi se tiennent debout au milieu de la salle tandis que les recruteurs leur tournent le dos. Ils doivent répondre aux questions et si l’un des recruteurs est intéressé, il se retourne et appuie sur le buzzer. Inspiré librement du télé-crochet « The Voice », le concept reprend même la charte graphique de l’émission avec l’intitulé « This is the Job ».

Pôle Emploi / Streetpress

Une parodie d’entretien d’embauche à l’aveugle humiliante selon un salarié de Pôle Emploi qui a découvert le pot aux roses via l’intranet de l’entreprise : « On n’est pas sur un poste de commercial où, à la limite, cela se justifierait de tester la capacité de conviction. Mais sur des métiers manuels et, pour certains, il n’y a même pas d’embauche à la clé. On va leur proposer une simple immersion. Un stage en gros (…) Les candidats de The Voice font le choix de participer à l’émission. Là on parle de personnes qui sont au chômage, parfois depuis longtemps. Trouver un travail, c’est une nécessité. Pas un jeu ».

Selon Streetpress, de nombreux fonctionnaires de l’agence ont signalé ce mode de recrutement, qui est remonté en haut-lieu. Résultat : ne plus utiliser la charte graphique de « The Voice » pour éviter les poursuites judiciaires de la part de TF1.

Du côté des agences concernées, on défend l’intérêt de permettre au recruteur de « se concentrer sur les compétences et le savoir être » arguant que tous les participants sont « volontaires et bénéficient d’un accompagnement préparatoire » et que « les retours que nous avons sont plutôt positifs ».

Pôle Emploi / Streetpress

Ce n’est pas la première fois que, à l’échelle locale, des agences Pôle Emploi tentent des innovations en matière de recrutement, inspirés de programmes télévisées comme « Nîmes Express » (référence à Pékin Express) et « Pôle chef » (référence à Top Chef).

Chaque agence est libre d’expérimenter de nouvelles méthodes de recrutements, établissant ensuite un compte-rendu relayé auprès des autres agences : « Ça part d’une bonne intention, mais au final, c’est complètement infantilisant » admet l’un des insiders de Streetpress.

À la suite de cette polémique, Pôle Emploi a tout de même pris le parti de suspendre ce type de recrutements à l’aveugle inspirés par The Voice.

Deux mois après avoir été victime d'un AVC, cette collégienne décroche son brevet haut la main
Source : Streetpress
Pôle Emploi
Commentaires