En Inde, pour lutter contre la triche, les candidats passent les examens en sous-vêtements !

Par
2 132
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

En Inde, on ne fait pas les choses à moitié ! En effet, pour lutter contre la triche pendant le concours d’entrée dans l’armée indienne, en plus des 2,5 m réglementaires de place entre eux, les candidats ont dû se mettre en sous-vêtements ! Cela se passe dans l’état du Bihar, et c’est une grande première. Explications.

@TheIndianExpress

L’information a été divulguée par l’Indian Express, l’un des plus grands journaux nationaux. Sur la photo qui accompagne l’article, on peut voir des hommes en caleçon assis en tailleur dans l’herbe, certains avec leurs copies sur les genoux.

« Quand on est arrivés, on nous a demandé d'enlever tous nos habits à l'exception de nos sous-vêtements. Nous n'avions pas le choix, même si ça nous a fait bizarre » raconte un des candidats. Et on peut le comprendre ! Imaginez si vous aviez dû faire la même chose pour vos épreuves du baccalauréat…

Contacté par l’Indian Express, un porte-parole de l’armée à New Delhi s’est refusé à tout commentaire. N’empêche, on dira ce que l’on voudra, la méthode a beau être radicale, elle permet de tracer un trait définitif sur les soupçons de triche. Et quand on sait que la fraude aux examens est fréquente en Inde, l’idée n’est peut-être pas si mauvaise que ça. D’autant plus que ces dernières années, le phénomène s’est particulièrement développé dans l’état du Bihar, l’un des plus pauvres et des plus peuplés d’Inde.

@TheIndianExpress
@TheIndianExpress

Rappelez-vous, l’an dernier déjà, la triche en Inde avait créé l’événement avec un retentissement mondial. En effet, une photo montrant la façade d’un centre d’examen où étaient agrippées plusieurs dizaines de complices de candidats afin de leur fournir des antisèches, avait fait le tour du monde. La voici :
@TheIndianExpress

Incroyable n’est-ce pas ? Alors la question est très simple, faut-il en arriver jusque-là pour éviter la triche ?
Aux Etats-Unis, cette cantine sert les repas restants aux élèves les plus démunis
Commentaires