Ils ont recréé les portes des anciennes demeures de ces patients atteints d'Alzheimer, afin de lutter contre l'uniformisation des lieux de vie dans les hospices

Par
14 675
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Une entreprise néerlandaise vient tout juste de lancer un projet assez incroyable pour que les patients atteints de la maladie d'Alzheimer se sentent un petit peu plus comme chez eux dans les hôpitaux, maisons de retraite et autres institutions spécialisées susceptibles de les héberger. « True Doors », c'est le nom de cette structure qui ambitionne de rendre plus humains et plus personnels les lieux de vie des séniors, mais aussi d'autres personnes ayant des besoins spécifiques, qui les obligent à vivre dans des lieux adaptés.

Il s'agit tout simplement de portes autocollantes qui peuvent facilement être placées sur les portes tristes et uniformes des chambres d'hôpital. Ces autocollants sont spécifiquement conçus pour ressembler le plus fidèlement possible aux anciennes demeures de chacun de ces patients.
Crédits photo : True Doors

De Weidevogelhof, un établissement de soins situé en Hollande Méridionale, est la toute première structure à avoir expérimenté le concept de True Door, avec pour l'instant des résultats très encourageants
Crédits photo : True Doors

Les patients peuvent choisir parmi un large panel de designs de portes, ou bien demander une copie spécifique de la porte d'un immeuble ou d'une maison dans laquelle ils ont vécu.

Crédits photo : True Doors

Souvent, lorsque des patients âgés doivent être pris en charge par des institutions spécifiques, ils ressentent une perte de repères ou d'identité, ils perdent le sentiment de liberté individuelle et la sensation d'être chez eux.
Crédits photo : True Doors

Les portes permettent aux résidents de conserver une partie de leur identité, de se rattacher comme à une bouée de sauvetage à ce petit fragment d'eux-mêmes qu'ils pensaient avoir perdu à jamais, et c'est un grand plus pour les aider à combattre la maladie.

Crédits photo : True Doors

Pour l'instant, selon les membres du personnel de De Weidevogelhof, il n'y a que du positif : ces portes rendent le décor plus vivant, plus dynamique, ce qui rend les lieux plus agréables pour tout le monde.

Crédits photo : True Doors

Mais outre ces premières considérations, ces portes rendent également plus facile le travail du personnel soignant : ces portes personnalisées rendent les chambres de chaque résident plus facile à identifier. Les résidents eux-mêmes arrivent mieux à identifier leur chambre, et cela leur sert de point de repère pour éviter de se perdre.

Crédits photo : True Doors

Ces portes ont également permis de renforcer les relations entre le personnel et les résidents, en stimulant les interactions sociales et en servant de prétexte à la discussion pour que les personnes âgées se remémorent leur vie et se souviennent.

Crédits photo : True Doors

« Cela fait plus de 30 ans que j'ai vécu derrière cette porte, se souvient une résidente, qui vit désormais derrière une réplique de cette même porte. À l'âge de 84 ans, j'ai rendu la clé. »

Crédits photo : True Doors


À présent, grâce au projet True Doors, les portes et leurs histoires continuent à vivre.
Cette petite fille parvient à marcher toute seule à 6 ans pour la première fois alors qu'elle souffre de paralysie cérébrale
Source : H/T Diply
Commentaires