Son fils guéri d'une leucémie, cet homme marche jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle pour récolter des fonds afin d'aider les enfants malades du cancer

Par
1 293
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Non, il n’y a pas que Jérôme Kerviel qui part en pèlerinage : Emmanuel Mancuso a lui aussi entrepris de tailler la route à pied, mais pour des raisons tout autres que celles de l’ex-trader. Emmanuel est en effet un père de famille dont le fils a été atteint d’une leucémie à l’âge de cinq ans. Par chance, son garçon a pu guérir, au bonheur d’Emmanuel qui éprouve depuis une immense gratitude pour les médecins qui l’ont sauvé.

Pour aider à lutter contre le cancer chez les enfants, il a depuis entrepris un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle : une marche qui lui permet de médiatiser sa cause, de la faire connaître, et de récolter des fonds pour sauver d’autres enfants.

Emmanuel Mancuso, hier, le 11 mars 2018, à Biarritz / Instagram
Parti de Paris, il n’est à présent plus possible d’arrêter Emmanuel Mancuso, qui ne fera pas marche arrière avant d’être arrivé à Saint-Jacques-de-Compostelle, lieu de pèlerinage par excellence, situé en Galice, au nord-ouest de l’Espagne. Emmanuel s’est ainsi fixé pour objectif d'y arriver pour la mi-avril, mettant 1800 kilomètres derrière lui. Son fils atteint d’une leucémie a pu être sauvé grâce à la greffe de moelle dont a bénéficié, ce qui a donné envie au père de récolter des fonds à sa manière pour venir en aide à tous les autres enfants malades. Il s’agit de la deuxième fois que l’homme âgé de 43 ans effectue le chemin de Compostelle, mais cette fois-ci il emprunte un chemin différent, en passant par le Pays Basque.

Chaque soir, il dort sous un toit différent. Chaque jour, il rencontre de nouvelles personnes. Même s’il souffrait il y a quelques jours d’une tendinite au pied, pas question pour lui d’abandonner. Emmanuel marche pour une cause qui lui tient à cœur : il parle à toutes les personnes qu’il rencontre de Petits Princes et Imagine For Margo, les deux associations qu’il tente de faire connaître et pour lesquelles il essaye de récolter des fonds, toutes deux aidant les enfants atteints de cancers de façons différentes. Petits Princes aide les enfants malades à réaliser leurs rêves, alors qu’Imagine For Margo travaille à trouver un traitement.

Souhaitons une fin de parcours sereine, et un grand succès à Emmanuel, en espérant que ce voyage sera l’occasion de rencontrer des personnes fascinantes, passionnées, et prêtes à investir dans ces deux associations qui le méritent amplement. Vous pouvez d’ailleurs le suivre chaque jour sur sa page Instagram

Source : France Bleu
Commentaires