Il va dessiner le bossu avec son GPS en courant 39 km dans Paris

Par
2 294
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Un policier de Rennes, adepte du GPS drawing, s’est lancé un nouveau défi : courir 39 km dans Paris pour dessiner le bossu de Notre-Dame.

Lundi 22 avril, Nicolas Verdes relèvera un défi particulier pour lui. Ému par l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, il va courir 39 km dans dans les rues de la capitale en dessinant, selon la technique du GPS drawing, le célèbre personnage du bossu, afin de rendre hommage à l'édifice.

Il veut rendre hommage à Notre-Dame-de-Paris et dessiner le bossu avec son GPS en courant 39 km. Crédits photo : Nicolas Verdes

C’est la tendance du moment sur les réseaux sociaux. Cette technique permet de créer et suivre un itinéraire sous la forme d’un animal ou d’un objet, grâce aux applications sportives comme Strava.

Nicolas Verdes voulait d’abord dessiner le monument en courant, « mais il y a tellement de détails qu’au bout de trois heures de dessin, j’étais déjà rendu à plus de 170 km. Je me suis dit que j’allais faire plus simple ».

Il trouve alors sur internet un dessin représentant le bossu de Notre-Dame posé sur une gargouille. « J’ai rajouté un cœur qui s’envole comme un ballon. Ça m’emmène à 38 km », se rassure le policier.

Crédits photo : Nicolas Verdes

Nicolas n’en est pas à son premier coup d’essai. En janvier et février dernier, il avait réalisé une carte de France et une carte de Bretagne, en courant plus de 30 km dans les rues de Paris. Plus récemment, mercredi 17 avril, il a couru 23 km dans les rues de Rennes, accompagné d’un collègue de travail, pour dessiner une hermine bretonne.

Crédits photo : Nicolas Verdes

Crédits photo : Nicolas Verdes

Crédits photo : Nicolas Verdes

Le GPS drawing est un moyen d’entrainement « plus ludique et moins monotone ». Il avoue même passer « plus de temps à créer les dessins qu’à les faire en courant. Je prends des plans, je superpose ce que je vais faire dessus avec Photoshop et j’utilise des applications pour suivre les tracés sur mon téléphone », raconte le sportif.

Nicolas Verdes a déjà d’autres projets en tête après celui de Notre-Dame. Le 22 septembre prochain, il rejoindra Saint-Malo en courant depuis Rennes (73 km), avant de nager jusqu’à Saint-Cast-le-Guildo (20 km), et de revenir en vélo à Rennes en passant par Mûr-de-Bretagne (240 km).

Au total, ce sont pas moins de 333 km que réalisera le sportif. « Ce défi, je l’ai baptisé la 333 Hermine Race. » Une course qu’il effectuera pour soutenir l’association des P’tits doudous du CHU de Rennes.

Source : Ouest-France
Notre-Dame de Paris Bossu de notre dame GPS drawing Course
Commentaires