Le couple présidentiel n'aura pas à dépenser 500 000 euros en vaisselle : des habitants attentionnés leur ont envoyé un nouveau service de table

7 095partages

Deux habitants de Saône-et-Loire ont décidé d'expédier au couple présidentiel un carton rempli d'assiettes et de verres soigneusement emballés. De ce fait, les Macron n'auront pas à dépenser des fortunes pour leur nouveau service de table ô combien indispensable.

Twitter @luttopie

C'est un colis un peu particulier qu'ont reçu Emmanuel et Brigitte Macron. Adressé au Palais de l'Élysée, il contenait une petite pile de vaisselle basique accompagnée de la note suivante : « Pour vous éviter de dépenser un pognon de dingues », signée « des gens de rien ».

« Encore une bonne action de faite pour soulager Emmanuel et Brigitte Macron de toutes ces dépenses », ironise celui qui a fait parvenir le fameux paquet. Ce dernier a fait savoir cette initiative pour le moins originale sur son compte Twitter le 15 juin, tout en expliquant la marche à suivre et invitant les autres à en faire de même, avec le hashtag #JoffreMaVaisselleAuxMacron. Cliquez sur le tweet suivant pour voir la procédure pas à pas : 

Il s'agit là d'un sacré pied de nez fait au Président de la République… et d'une triple allusion. En effet, vous n'êtes pas sans savoir que le couple présidentiel a récemment rafraîchi son stock de vaisselle… pour la modique somme de 500 000 euros. Un service moderne de 1 200 pièces commandé auprès de la Manufacture nationale de Sèvres pour assurer les dîners de 300 convives. Si le Palais affirme avoir débloqué une enveloppe de 50 000 euros pour rémunérer les artistes qui ont participé au concours et réalisé les premiers croquis, Le Canard enchaîné, lui, remet en cause cette version en s'appuyant sur les prix publics de l'atelier, et évalue la facture à environ un demi-million d'euros.

Un montant ahurissant d'autant plus qu'au même moment, le chef de l'État pestait contre le fait qu'on « met un pognon de dingues dans les minima sociaux », tandis que « les gens pauvres restent pauvres ». Deuxième clin d'œil.

Les plaisantins glissent enfin une référence à la phrase maladroite prononcée par Emmanuel Macron en juillet 2017, lors de l'inauguration de la Station F, le plus grand incubateur de start-up du monde installé dans la halle Freyssinet, à Paris. Il y opposait « les gens qui réussissent » et ceux « qui ne sont rien ».

La commande de vaisselle dérisoire avait déjà été raillée par le député de la France Insoumise François Ruffin : « Pour leur palais, Brigitte et Emmanuel Macron vont acheter, je cite  : 900 assiettes de présentation et 300 assiettes à pain. Ce ne sont pas à coup sûr de vulgaires écuelles : il en coûterait en effet plus de 500  000 euros », a lancé le député en pleine Assemblée ce mardi. « Peu importe le prix, pourvu que nos majestés de l'Élysée se restaurent en toute dignité », s'est-il moqué.

En vidéo : Hope for Paws, un sauvetage qui tourne à la belle surprise
Plus d'articles