La formidable histoire du vélo « femmes »... Et pourquoi ces dames sont condamnées à avoir des vélos moins solides que ceux des hommes !

427partages
Savez-vous qu’il existe des vélos de femmes et des vélos d’hommes ? D’accord : pour certains, cela relève de l’évidence la plus évidente, mais d’autres, ce n’est pas forcément le cas. Par exemple, pour ma part, et au risque de passer pour un idiot, je ne l‘ai remarqué pour la première fois que très récemment (on ne se moque pas). C’est pour cela qu’en voyant cette planche de la dessinatrice Yatuu (ça se prononce « yatou » au fait) sur un article du HuffPost, j’ai eu envie de la partager avec vous.

Pour resituer un peu ceux d’entre vous qui ne sont pas des experts du vélo, la barre transversale du cadre est droite et horizontale pour les hommes, tandis que le cadre est en forme de « V » pour ces dames. En fait, les vélos « femme » sont tout simplement adaptés pour leur permettre de préserver leur dignité si elles portaient des robes ou des jupes, en évitant qu’elles ne dévoilent leurs jupons en enfourchant le biclou (et accessoirement, empêcher que leurs frous-frous ne viennent se prendre dans le cadre). Apparemment, les curés avaient eux aussi des vélos en « V » pour leurs soutanes, d’ailleurs.



Yatuu


Un autre point rigolo à savoir : les garde-boue qui couvrent entièrement la roue arrière (comme sur de nombreux vélos en libre-service des villes tels que Vélib’, Vélo’v, Vélopop’ et compagnie) sont eux-aussi à l’origine réservés aux vélos « femme »... parce qu’ils servaient à éviter que la robe ne se prenne dans les rayons. On en apprend tous les jours !

Voilà, voilà, vous savez tout… À ceci près que la question demeure : pourquoi diable les hommes n’ont-ils pas eux aussi des vélos à la barre basse, puisque de l’avis de tous, c’est plus pratique ? En fait, le vélo à la barre basse présente le désavantage d’avoir un cadre moins solide, moins rigide, que celui à la barre droite. Il peut donc se tordre lors d’un usage trop intensif — ou si la personne est trop lourde.

Donc Mesdames, si vous êtes plus adepte du jean que le la robe, et que vous êtes souple, n’hésitez pas à choisir un vélo « d’homme » ! Et tant pis pour ce qu'en dira le vendeur.

D’ailleurs, la plupart des femmes cyclistes qui pratiquent en compétition ont aussi un cadre droit, comme ces messieurs. Ça tombe bien : elles sont assez rares à courir le Tour de France en jupe…
Source : Yatuu
En vidéo : Une femme offre la guitare de ses rêves à un jeune garçon
Plus d'articles
Sur le même sujet
Dernières news