Pourra-t-on enfin percer le mystère des pyramides d'Egypte ? Grâce à une nouvelle technique, des scientifiques ont peut-être trouvé leur secret...

259partages

Une équipe de scientifiques a réussi à mettre au point une technique permettant de déceler les mystères et les secrets que renferment les pyramides d’Egypte. Les premiers essais ont été concluants.


Va-t-on enfin savoir ce que renferment les mystérieuses pyramides d’Egypte ? C’est bien possible… Depuis plusieurs mois, une équipe de chercheurs, regroupée sous l’égide d’un projet international baptisé « Scan Pyramids », travaille une nouvelle technique sur la pyramide de Dahchour, située à 15 kilomètres de Saqqarah, au nord de l’Egypte.

sangataneh.com


Avant, les archéologues de tout horizon employaient une technique plus destructive pour découvrir l’intérieur des pyramides, avec l’ouverture des murs et l’abattement des obstacles. Aujourd’hui, à travers ce projet, les scientifiques utilisent des détecteurs à muons, des particules cosmiques qui voyagent dans l’univers.


Ces muons traversent facilement l’atmosphère mais sont généralement déviés par des structures solides à l’image des pierres des monuments. Ainsi, grâce à leurs détecteurs, les scientifiques peuvent étudier leur déviation et reconstruire les obstacles qu’elles ont rencontrés, à l’image des rayons X pour notre organisme. Cette technique est appelée la muographie.

turbina.ru


L’équipe de recherche avait installé 40 plaques de détection dans la chambre basse et a analysé les trajectoires des muons durant 40 jours. Elle vient tout juste de révéler les premiers résultats de leurs analyses. Ils ont alors constaté qu’il n’y avait pas de chambre de grande taille dans cette pyramide rhomboïdale, considérée comme l’une des toutes premières pyramides d’Egypte.

Cairo University/Egyptian Ministry of Antiquities


Cette technique est révolutionnaire car elle permet de découvrir la structure intérieure des pyramides tout en les conservant telle qu’elles sont. Cependant, elle nécessite l’accès aux chambres situées dans la pyramide en attendant de voir la création de détecteurs de muons destinés à l’extérieur, projet sur lequel planchent déjà un bon nombre d’ingénieurs du CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives). 


En attendant, la pyramide de Kheops, parmi tant d’autres édifices, devrait bientôt passer sous l’analyse de la muographie. Ainsi, les scientifiques espèrent en apprendre plus sur leur construction et sur les mystères qu’elles abritent.


Passionnant, n’est-ce pas ?

Source : Business Insider
En vidéo : Ava Giachetti, la danseuse qui défie Stitch de faire un pied en main
Plus d'articles
Dernières news