Pussypedia : l'encyclopédie du sexe féminin par les femmes, pour les femmes

Par
494
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

« Attrape-les par la chatte », ou « grab them by the pussy », en VO, lâchait en 2005 Donald Trump, aujourd’hui président des États-Unis d’Amérique, dans une mirobolante démonstration de virilité sous-entendant une certaine domination masculine sur celui que l’on surnomme le sexe faible. En réaction à ces propos tombés dans les oreilles du monde entier en 2016, près de dix ans après leur prononciation par son auteur, trois femmes ont décidé de rendre le pouvoir aux femmes… grâce au savoir. C’est ainsi qu’est née Pussypedia, l’encyclopédie au nom accrocheur dédiée intégralement au sexe féminin, brisant tous les tabous, et dont le lancement est prévu pour l’année prochaine.

Capture d'écran de la vidéo de présentation Kickstarter de Pussypedia


C'est un grand pas pour la féminité, mais également un grand pas pour l'humanité. Prévue pour être disponible à la fois en anglais et en espagnol, Pussypedia peut se résumer selon les termes de ses trois créatrices Zoe Mendelson, María Conejo, et Jackie Jahn, respectivement journaliste scientifique américaine, graphiste mexicaine, et doctorante à Harvard, en quelques mots : « c’est l’encyclopédie de la chatte ».

Le trio s’est en effet rendu compte que le sexe féminin était très complexe, plus que le sexe masculin, beaucoup plus renseigné et moins tabou. Afin de rendre accessibles au plus grand nombre toutes les informations liées à l’appareil génital féminin, le triangle d’amies a lancé une campagne Kickstarter qui a permis de récolter 423 354 MX$, soit un peu plus de 18 000 euros, pour lancer le Wikipédia du sexe féminin, auquel on peut poser directement des questions qui trouveront des réponses, illustrées par des modèles 3D.

Capture d'écran du site Pussypedia.

Masturbation, règles, infections, grossesse, contraception, avortement, plaisir : tout, absolument tout sera traité sans le moindre tabou pour que toutes les femmes apprennent à se connaître, à vraiment connaître leur anatomie. Un droit inaliénable qui, sous couvert d’une honte qui n’a aucunement lieu d’être, a été étouffé au cours de l’histoire, comme l’explique Zoe Mendelson:

« On nous a tellement refusé l’accès à l’information sur notre sexe pendant des siècles, pour des raisons culturelles, religieuses ou patriarcales, qu’une grande partie de ce que l’on en sait vient des publicités qui essaient de nous vendre des produits dont non seulement nous n’avons pas besoin, mais qui sont même nocifs : le talc augmente les risques de cancer des ovaires, les poires à lavement produisent des vaginoses bactériennes… Connaître notre sexe pour ne pas nous mettre en danger est notre droit inaliénable ».

Le pouvoir naissant de la connaissance, l’empowerment passe par la possession du savoir lié à son propre corps. Zoe affirme que toutes les femmes, jeunes comme âgées, pourront trouver des réponses à leurs questions grâce à Pussypedia, de même que « [les] transgenres, [les] queers, qui ont encore plus de mal à trouver des renseignements qui les concernent ».

L’éducation sexuelle à l’école ou provenant des parents n’étant pas sans failles, Pussypedia se voudra aussi directe, honnête, et exhaustive que possible. Cette « encyclopédie de la chatte » sera disponible ici l’année prochaine, et peut-être plus tard en d’autres langues que l’espagnol et l’anglais pour que la gent féminine du monde entier puisse trouver des réponses à ses questions. Toutes les pages seront sourcées, référencées, et condenseront les meilleurs articles liés au sexe féminin du net.

Un projet fantastique né d’une question toute simple mais dont la quête de réponse fut si compliquée pour Zoe Mendelson: « est-ce que toutes les femmes peuvent éjaculer ? ». Vous pourrez compter sur Pussypedia pour trouver aisément la réponse, d’autant que beaucoup de médecins et scientifiques ont proposé leur contribution au trio de jeunes femmes. 

VIDEO : Le « violentomètre » permet aux couples de mesurer la violence dans leur relation
Source : Télérama
Femme Encyclopédie
Commentaires