Dans les Pyrénées, l'ourse Sorita a été filmée en compagnie de trois oursons, les premières naissances de l'année !

1 286partages

Près de trois ans après leur introduction dans le Haut Béarn, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, l’une des deux ours slovènes, appelée Sorita, a été repérée en compagnie de trois oursons.

Crédit : AFP / Aran Park

Cette excellente nouvelle a été rendue publique par le site Info-ours, un service mis en place par l’État pour accompagner le suivi de la population ursine dans le massif des Pyrénées françaises. Cet outil internet est destiné à mettre à disposition des différents acteurs des informations à fréquence quotidienne pendant la période d’activité de l’ours qui s’étend de mars à novembre.

Ainsi, le lundi 17 mai dernier, une nouvelle ligne est venue s’ajouter au tableau des 93 événements répertoriés jusque-là.

On peut y lire les informations suivantes : « Indice ours numéro 3391. Type: Vidéo automatique. Date: 17/05/2021. Lieu-dit: Pic du Midi d’Ossau (Laruns). Remarque: Sorita suitée de 3 oursons de l’année. »

Selon les spécialistes, il s’agirait d’un événement particulièrement rare. En effet, il faudrait remonter aux années 70 pour trouver trace de trois oursons dans le Béarn.

De son côté, l’ourse Sorita avait déjà été vue en compagnie de 2 oursons durant l’hiver 2019, avant que ces derniers disparaissent étrangement, sans doute victimes d’un mâle désireux d’imposer sa descendance au groupe.

En tout cas, une chose est certaine, les deux jeunes ours n’avaient pas atteint l’âge adulte. Espérons que le destin des nouveaux petits de l’ourse slovène, filmés au cœur du parc national des Pyrénées, Pic du Midi d’Ossau, connaisse une trajectoire différente.

Crédit : Maxppp / Florian Launette

Une grande nouvelle pour les défenseurs des ours

« C’est magnifique, symboliquement, que la première portée d’oursons détectée dans les Pyrénées en 2021 le soit en Béarn » explique Alain Reynes, membre de l’association Pays de l’Ours - Adet. Aujourd’hui, le nombre d’individus dans les Pyrénées est estimé à une soixantaine, et il ne cesse d’augmenter, pour le plus grand bonheur de celles et ceux qui se battent chaque jour pour réussir définitivement sa réintroduction. « C’est toujours insuffisant pour assurer la pérennité sur le massif, mais nous sommes très heureux, c’est historique, on attendait ça depuis 2004 et la naissance de Cannellito(l’ourson de la femelle Cannelle) » ajoute Gérard Caussimont, du Fonds d´Intervention Éco-Pastoral (FIEP) Groupe Ours Pyrénées.

Génial n’est-ce pas ?

Source : Sud Ouest