Quand des supporters français confondent Bucarest et... Budapest

728partages
Bouton whatsapp

On revient aujourd'hui sur la belle bourde de six supporters de l'équipe de France qui, en confondant Bucarest et Budapest, se sont trompés de destination et ont... loupé le match Hongrie France. Récit. 

Nous nous excusons d’avance auprès de tous les professeurs de géographie du pays, mais ceci n’est pas un article du Gorafi…

Six supporters de l’équipe de France, qui avaient prévu d’assister à la rencontre opposant la Hongrie à la France le 19 juin, dans le cadre de l’Euro 2020 de football, ont raté le match car ils ont confondu la capitale hongroise, Budapest, avec celle de… Roumanie.

Oui, oui, vous avez bien lu !

Ces six informaticiens, qui n’ont manifestement jamais ouvert un livre de géographie, ont ainsi débarqué à Bucarest le jour du match avec enthousiasme, avant de déchanter.

Leur bévue assez spectaculaire fait aujourd’hui les choux gras de la presse roumaine, qui s’en fait l’écho, non sans une certaine ironie.

Crédit photo : Motortion Films / Shutterstock

Ces supporters confondent Bucarest et Budapest et loupent le match des Bleus contre la Hongrie

Mais au-delà de ces articles un tantinet moqueurs et qui restent de bonne guerre, la question qui brûle toutes les lèvres est : comment ont-ils fait pour se tromper ?

Selon le média local Jurnalul, il semblerait en réalité que la fine équipe ait fait une confusion en amont, en achetant simultanément 3 billets pour Bucarest et 3 autres pour Budapest.

Après s’être rendu compte de leur erreur, ils auraient finalement décidé de se rendre à Bucarest en connaissance de cause, tout en continuant de penser que le match se déroulait bien dans la capitale roumaine.

« C’est la première fois que nous nous rendons dans cette partie de l’Europe. Et, pour être honnête, pour moi, jusqu’à aujourd’hui, il n’y avait aucune différence entre Bucarest et Budapest », a ainsi raconté l’un d’eux.

Et de reconnaître avec philosophie : « Il faut qu’on en apprenne plus sur l’Europe ».

Une fois arrivée à l’aéroport Henri Coandă, la joyeuse troupe a croisé un groupe de supporters… ukrainiens, que tous ont pris pour des… Hongrois.

Suivant ces derniers, ils ont ensuite déambulé dans les rues de la ville avant de se rendre à l’évidence, ils n’étaient pas au bon endroit !

« Nous n’avons pas pensé une seule minute qu’ils étaient ukrainiens, nous ne connaissons ni l’ukrainien ni le hongrois. Du coup, on les a suivis et on s’est retrouvés là, dans le centre de Bucarest, à boire des bières et à regarder un match qui n’était pas le nôtre », a ainsi raconté l’un des protagonistes.

Mais les malheureux auront peut-être de la chance dans leur malheur !

Alors qu’ils avaient initialement prévu de rester en Roumanie jusqu’au 23 juin, ils ont en effet une belle opportunité de réaliser leur rêve de voir enfin jouer les Bleus car après le nul obtenu face au Portugal (2-2) - grâce notamment à un doublé de Karim Benzema - l’équipe de France a terminé en tête du groupe de la mort et jouera donc son huitième de finale contre la Suisse à… Bucarest.

Bouton whatsapp