Quatre lionceaux blancs très rares sont nés dans un zoo en Chine

3 381partages

Dans le zoo de la forêt de Nantong, en Chine, quatre lionceaux blancs sont nés en novembre dernier. Ces fauves très rares s'apprêtent à faire leur première apparition à la fin de la semaine.

Dans l'est de la Chine, le zoo de Nantong a vu sa famille s'agrandir. Le 6 novembre dernier, quatre petits lionceaux blancs sont nés. Grâce aux soins prodigués par les gardiens du zoo chaque jour, les quadruplés se développent bien et sont en bonne santé.

Crédit photo : AFP / Getty Images

Les quatre mâles ont été photographiés en train de jouer et de manger de la viande ensemble, et ils s'apprêtent à faire leur première apparition publique.

Une mutation dans les gènes

Les lions blancs sont de la même espèce que les lions africains mais possèdent un gène mutant récessif, qui leur donne cette couleur inhabituelle. Les gènes des lions produisent de la mélanine, des pigments colorés, qui apportent de la couleur à leur fourrure. Un lionceau blanc naît lorsque ses deux parents ont la mutation dans leurs gènes et lui transmettent.

Crédit photo : AFP / Getty Images

Les petits lionceaux se portent bien et s'apprêtent à rencontrer les visiteurs du zoo de Nantong samedi prochain. Pour l'occasion, ils ont pu prendre leur premier bain.

Les quadruplés ne sont pas les premiers à naître dans cette structure. En mai dernier, déjà quatre autres lionceaux blancs sont venus au monde, dont trois femelles et un mâle.

Une espèce très rare

Aujourd'hui, les lions de couleur blanche sont peu communs.

« Les lions blancs sont extrêmement rares à l'état sauvage. Nous pensons que beaucoup d'entre eux n'atteignent pas l'âge adulte. Les lionceaux nés en captivité, comme pour tous ceux vivant à l'état sauvage, sont également particulièrement vulnérables à la prédation », a déclaré Lyle Bruce McCabe, guide de terrain à la réserve de Ngala, en Afrique du Sud.

Crédit photo : AFP / Getty Images

On estime qu'il reste moins de 13 lions blancs à l'état sauvage dans le monde, tandis que des centaines sont maintenues en captivité.

Source : Mirror
Plus d'articles
À lire aussi