Ce mannequin androgyne fait fi des stéréotypes de genre à la perfection

Par
27
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Qu’est-ce que le genre ? Qu’est-ce que la binarité ? Des normes, des règles prescrites par une société patriarcale. Dans la rue, à la télévision, sur papier glacé ou sur les podiums, les usages s’éternisent, mais certains visages authentiques et anticonformistes font doucement surface et apportent un renouveau nécessaire.

Rain Dove fait partie de ces figures nouvelles et emblématiques qui bouleversent les codes du genre. Ce mannequin de 27 ans aux cheveux courts et à la mâchoire carrée utilise son image comme un symbole : celui de l’abandon d’une étiquette que le monde lui aurait donné – contre son avis. Née femme, Rain Dove aime ses attributs que le plus grand nombre qualifierait de masculins et ne les changerait pour rien.

Du haut de ses 1,90 m, Rain a très facilement su se frayer un chemin dans le monde – pourtant impitoyable – de la mode. C’est suite à un pari que Rain, qui a longtemps enchaîné les métiers les plus improbables – de baby-sitter à paysagiste, en passant par pompier, s’est rendu.e à un casting pour la marque Calvin Klein : les responsables de casting l’avaient alors prise pour un homme.

Après avoir signé son premier gros contrat pour un défilé de sous-vêtements, la carrière du mannequin s'est envolée. Une prouesse remarquable qui l’a cantonnée au rang d’icône : ni tout à fait homme, ni tout à fait femme, Rain redistribue les cartes de l’identité de genre.

Car après tout, à quoi tient-il, notre genre ? À la longueur de nos cheveux ? À nos préférences sexuelles ? Et si nous nous définissions enfin par ce que nous sommes réellement : des êtres humains ?

Rain Dove défile aujourd’hui dans toutes les tenues, et cette perspective lui convient à merveille. Le confort des vêtements « masculins » mêlé au défi « militant » de défiler avec des vêtements « féminins » nettement moins commodes – l’injonction au paraître primant sur le reste – lui permet d’aller à l’encontre de ce que l’on attend d’elle : qu’on l’appelle « Monsieur » ou « Madame » ? Elle s’en moque éperdument.


La France est championne méditerranéenne des déchets plastiques
Source : Bored Panda
Genre Mannequin Société
Commentaires