Malade et traumatisée durant ses 30 années de vie en captivité, cette ours blanche découvre enfin les grands espaces, magnifique !

Par
3 742
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Pensionnaire d’un cirque localisé en Pennsylvanie (États-Unis) depuis qu’elle est née, Fifi est une ours blanche qui n’avait connu que la captivité jusqu’à maintenant.

Durant dix années, « elle [a] été forcée de se tenir debout et [devait] effectuer des tours déroutants pour amuser les visiteurs », expliquaient ses sauveurs.

Et lorsque le chapiteau a fermé ses portes, sa condition s’est encore plus dégradée. Revendue à un zoo de l’État de Pennsylvanie, elle fut enfermée dans une toute petite cage, son calvaire se prolongeant de vingt années.

Au cumulé, trente années de souffrance et de malheurs.

@Peta

Heureusement, en août 2015, l’association Peta la retrouve dans ce "fameux" (ou plutôt "piteux") zoo. Dans un état déplorable d’entretien et de prise de soins, amaigrie, le poil terne, le moral détruit, souffrant d’arthrite… elle a finalement pu enfin connaître autre chose que les barreaux de sa cage, en compagnie de trois autres ours plus ou moins dans le même état qu’elle.

Elle arpente désormais les vastes espaces dans l’État du Colorado. Sans oublier un long somme réparateur, une véritable hibernation qui lui a permis reprendre du poil de la bête (et ce n’est pas peu dire) !

@Peta
@Peta
@Peta

C’est tout de même bien plus plaisant et majestueux d'observer un ours à la fourrure bien épaisse, plutôt qu’un animal malade, craintif et malheureux, non ?
Source : Positivr
Commentaires