En Australie, les personnes qui ne respecteront pas les droits de leurs animaux risquent une peine de trois ans de prison

Bouton whatsapp

Dans l’État australien du Queensland, les propriétaires d’animaux qui ne respecteront pas leur devoir de diligence se verront désormais infliger d’une amende pouvant atteindre 287 500 dollars ou une peine de trois ans de prison.

Le Queensland (Australie) durcit ses lois en faveur du bien-être animal.

À voir aussi

Crédit Photo : istock

En effet, les habitants de cet État qui ne respecteront pas les droits de leurs animaux, violant ainsi leur devoir de diligence, devront payer une amende pouvant atteindre 287 500 dollars (environ 273 000 euros)

Dans certains cas, ils se verront infliger une peine de trois ans de prison en vertu des nouvelles lois sur le bien-être animal. Ces nouveaux textes de loi, introduits ce vendredi 2 décembre, concernent les animaux domestiques , ainsi que l’ensemble des animaux élevés pour la production agricole.

Améliorer le bien-être animal et punir les coupables

Les lois exigeront que les chiens soient maintenus dans les voitures, avec une dispense pour les chiens d’utilité. Elles interdiront également les colliers à pointes, un accessoire utilisé pour enseigner aux canidés à bien se tenir en laisse.

Les inspecteurs en protection animale, dont la mission est de déceler les cas de négligence, auront plus de moyens pour faire appliquer les lois et règlements concernant la protection animale.

Crédit Photo : istock

Mais ce n’est pas tout ! Les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation pour cruauté envers les animaux se verront interdire la détention d’animaux dans le Queensland.

«Les habitants du Queensland veulent que les animaux soient mieux protégés et que les personnes qui ne respectent pas les lois soient punies de manière appropriée, et c’est exactement ce que prévoit cette mise à jour des lois», a déclaré Mark Furner, ministre de l’Agriculture de l’État.

Source : Daily Mail
Bouton whatsapp