Une fillette de 6 ans veille seule sur son papa paralysé depuis que la mère les a abandonnés

Par
2 159
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Cela fait deux années entières qu'une fillette chinoise de six ans s'occupe seule de son papa en fauteuil roulant depuis un accident de la route. La maman les a abandonnés quelques mois après cette mésaventure et tous deux ont dû apprendre à faire sans elle.

À seulement six ans, le quotidien de Jia Jia, une fillette chinoise, est bien différent de celui des enfants de son âge. Cela fait deux ans que la petite prend soin de son père, Tian, paralysé depuis un accident de voiture à la suite duquel la maman les a abandonnés en emportant avec elle l'aîné de la famille.

La journée commence dès six heures du matin et est très rythmée. Il y a d'abord les massages musculaires, puis Jia Jia s'assure que son père se brosse les dents et fasse sa toilette avant de partir à l'école. Elle l'aide ensuite à se raser et à prendre son petit-déjeuner.

Capture Kuaishou

Lorsque Jia Jia est en classe, ce sont les grands-parents qui veillent sur l'infirme. Dès son retour, la gamine remet sa casquette de soignante : elle prépare le repas et assiste son père, qui a perdu l'usage de ses jambes, dans toutes sortes de taches, comme l'aider à se déplacer à travers la maison et à se mettre au lit. Elle est devenue le pilier de la famille.

L'ange gardien s'exécute sans jamais broncher. « Je prends soin de mon papa et je ne me sens pas fatiguée du tout », affirme la petite pleine de courage au Yangtse Evening Post.

Capture Kuaishou

Quand on lui demande si sa maman lui manque, elle répond « non, parce qu'elle a laissé tomber [son] père ». La fillette regrette en revanche de ne plus être aux côtés de son grand frère, dont elle était très proche.

Cette histoire bouleversante s'est fait connaître lorsque Tian, 40 ans, a partagé une vidéo de son quotidien avec sa fille sur la plateforme chinoise Kuaishou. Il espérait ainsi recevoir le soutien d'internautes pour l'aider à payer ses frais médicaux, n'ayant plus la capacité de travailler.

Capture Kuaishou

Commentaires