« Retour à l'envoyeur » : Un propriétaire se venge des locataires qui ont saccagé son appartement en déversant leurs détritus devant leur nouvelle habitation

Par
28 797
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

« Retour à l'envoyeur », c'est la méthode radicale récemment employée par Thomas Ravaux, jeune propriétaire qui louait son appartement à une famille dans l'Aisne. Au moment de récupérer le logement après cinq ans d'occupation, le jeune homme découvre son bien dans un état de saleté à peine croyable. Il décide alors de tout simplement rendre à César ce qui lui appartient en déversant devant le nouveau domicile des anciens occupants toutes les saletés et autres objets laissés chez lui.

Thomas Ravaux devant le fameux tas de déchets. Crédits : L'Union

Une montagne de déchets au sol, des poubelles qui stagnent, une odeur insoutenable… C'est dans un piteux état que Thomas Ravaux, jeune propriétaire, a récupéré vendredi dernier le logement qu'il louait à une famille depuis cinq ans à Rozoy-sur-Serre dans l'Aisne. Cinq années durant lesquelles les locataires n'ont visiblement pas du tout entretenu les lieux.

Les anciens occupants, qui vivaient dans ces conditions déplorables avec trois enfants, ont tout pour plaire : en plus d'être sacrément incivils, ils sont aussi de mauvais payeurs. « Voilà comment je récupère un logement après 14 mois d'impayés », s'insurge le jeune homme sur son compte Facebook, où il a posté des photos du taudis. Les images parlent d'elles-mêmes :

Furieux, l'habitant de l'Aisne ne s'est pas contenté de partager sa rage, il a également répliqué : quelques jours après avoir constaté les dégâts, il a décidé de renvoyer leurs détritus aux locataires. Le jeune homme a ainsi loué un tracteur benne et a déversé à leur nouvelle habitation tous les déchets laissés par les locataires indélicats.

La scène a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, entraînant une vague de réactions, principalement pour soutenir l'initiative osée de Thomas Ravaux. « Retour à l'envoyeur », lance celui qui a pris sa revanche à la fin de la séquence d'une minute visionnée plus de 200 000 fois :

« Courage à votre nouveau propriétaire qui vous loue une maison à Brunehamel !! », écrit enfin Thomas Ravaux, dont on ne sait pas s'il a eu des ennuis pour son geste. Oui, du courage, il en faudra… À moins que la leçon n'ait servi à quelque chose.

Source : Thomas Ravaux
Commentaires