Le champion du monde de cyclisme centenaire, Robert Marchand, tire finalement sa révérence et met un point d'orgue à sa carrière sportive... à l'âge de 106 ans

Par
1 211
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Il lui aura fallu atteindre l'âge de 106 ans pour se décider à prendre enfin une retraite bien méritée : un an après avoir décroché le record du monde de l'heure des plus de 105 ans, Robert Marchand tire finalement sa révérence. 

Youtube/ capture

Selon les déclarations de l'un de ses amis proches à l'AFP, c'est sur les conseils de son médecin que ce passionné de cyclisme devra cesser de faire de gros efforts prolongés. Cependant, le centenaire débordant d'énergie continuera à faire chez lui du vélo d'appartement... histoire de se maintenir en forme.

Après avoir rallié Paris à Moscou en 1992, à l'âge de 81 ans, Robert Marchand a été successivement recordman du monde de l'heure des masters de plus de 100 ans, puis des masters de plus de 105 ans — des catégories créées spécialement pour lui par l’Union cycliste internationale, faute d'autres compétiteurs du même âge suffisamment en forme ! Devant le manque de rival dans sa tranche d'âge, il a lui-même amélioré ses propres records, parcourant 22,547 km en une heure au vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Robert Marchand, né le 26 novembre 1911, a pratiqué de nombreux sports tout au long de sa vie. Débutant par la gymnastique après s'être essayé à la boxe, il devient champion de France de la figure de la Pyramide en 1924.

Il remportera sa première course de vélo en 1925, en s'étant inscrit sous un faux nom car il fallait avoir au moins quinze ans pour participer ( il n'avait alors que quatorze ans). Malheureusement, il abandonnera sa carrière plutôt prometteuse de cycliste, car jugé trop petit pour passer professionnel. Il ne reprendra ce sport de manière sérieuse qu'en 1978... à l'âge de 67 ans.

Commentaires