Samuel L. Jackson et Magic Johnson, pris pour des migrants, ont provoqué l'indignation d'internautes italiens

Par
3 803
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Alors que Samuel L. Jackson et Magic Johnson profitaient tranquillement de leurs vacances en Italie en faisant les magasins, les deux stars ont provoqué, sans le vouloir, l’indignation d’internautes furieux. La raison ? Certains, ne les ayant pas reconnus, les ont assimilés à des migrants qui faisaient du shopping…

Cette aberration est due à l’emballement d’internautes qui n’ont pas su reconnaître les stars et les ont confondus avec des réfugiés. On vous explique comment c’est arrivé.

C’est une simple étincelle qui a déclenché l’incendie.

Ce 16 août, l'ancien basketteur Magic Johnson fêtait son anniversaire avec ses amis en Toscane. Après une séance de shopping, lui et son copain Samuel L. Jackson se sont reposés sur un banc et en ont profité pour signer des autographes. Le sportif a partagé sur son Twitter une photo de cet après-midi shopping.

"Sam et moi, prenant du bon temps sur un banc hier à Forte dei Marmi, en Italie. Les fans ont commencé à faire la queue pour prendre des photos avec nous".

En voyant cette photo, un écrivain et journaliste italien, Luca Bottura, a décidé de la détourner pour dénoncer le populisme et le racisme qui sévit dans son pays. Il a ainsi posté sur son compte Facebook, le 18 août, la même photo postée par le basketteur mais détournée en mème. L’image postée a pour légende : "L'argent de Bodrini à Forte dei Marmi leur sert à faire du shopping chez Prada avec nos 35 euros. Partagez cette photo si vous êtes choqués".

Ce post fait référence à la politique progressiste sur la migration de Laura Boldrini, la présidente de la chambre des députés italienne. L’élue a imposé qu’une allocation quotidienne de 35€ soit versée par l'État italien aux réfugiés pour faciliter leur insertion. Cette décision altruiste n’a pas plu à une partie de l’Italie qui n’a cessé de la critiquer.

Le journaliste avec ce poste provocateur menait une « expérience sociologique ». Il souhaitait voir qui comprendrait son ironie et qui partagerait sa haine pour les migrants. Il souhaitait dénoncer les réactions anti-migrants et le racisme italien.

Les réactions des internautes italiens ne se sont pas fait attendre. Face à cette image, certains n’ont pas saisi l’ironie et ont alors confondu les deux stars avec des migrants qui utiliseraient « leur » 35€ pour s’acheter des affaires de luxe. Ils sont ainsi tombés dans le piège tendu par le journaliste.

Un mannequin croate, Nina Moric, a été l’une de ces personnes à tomber dans le panneau et à partager la publication avec un message peu agréable : "Voir dans des zones touristiques comme Forte dei Marmi et Milano Marittima des migrants qui 'bivouaquent' sur les bancs avec nos 35 euros, c'est vraiment trop !". Après s’être rendu compte de sa gaffe, la jeune femme a fait un mea culpa en affirmant que sa publication allait dans le même sens que celle de Bottura. Cet exemple prouve qu’il ne faut pas laisser les réseaux sociaux accessibles à tout le monde…

Après cet enballement du web, Luca Bottura a partagé sur Facebook les différentes réactions des internautes face à son poste : selon lui "40% des gens ont compris la provocation, 30% se sont réellement indignés et 20% ont cru qu'il s'agissait réellement d'un post raciste et que je n'avais pas reconnu Samuel L. Jackson et Earvin Magic Johnson".

Les deux stars n’ont pas réagi à cette « expérience sociologique ». Espérons qu’elles ne l’ont pas mal prise.

Source : The Independent
Samuel L. Jackson Migrants Internet Italie
Commentaires