Une étude dévoile dans quels pays du monde les filles ont des conditions de vie les plus faciles... Et ce n'est pas forcément là où vous croyez !

Par
766
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Commandée par l’ONG britannique « Save The Children », une étude vient faire des révélations sur le traitement réservé aux jeunes filles dans 144 pays.


Le 11 octobre dernier, c’était la Journée Internationale des droits de la fille. L’occasion pour l’ONG « Save The Children » de publier une étude sur la santé et l’éducation des filles dans 144 pays. Intitulée « Every Last Girl » (« Aucune fille oubliée », ndlr), l’étude s’est basée sur cinq indicateurs : mariage précoce (et donc forcé), éducation scolaire, grossesse d’adolescentes, mortalité maternelle et proportion de femmes au Parlement.

Save The Children


Cumulés, ces 5 indicateurs permettent donc d’atteindre une moyenne globale témoignant des conditions de vie difficiles ou non des jeunes filles à travers le monde. L’ONG a lors publié le classement des 10 premiers pays où les filles mènent une vie dans des conditions très favorables à leur épanouissement :


1 – Suède


2 – Finlande


3 – Norvège


4 – Pays-Bas


5 – Belgique


6 – Danemark


7 – Slovénie


8 – Portugal


9 – Suisse


10 – Italie


Comme vous pouvez le remarquer, la France ne figure pas dans ce top 10. En réalité, notre beau pays arrive en 18ème position, derrière d’autres voisins européens comme l’Espagne, l’Allemagne, l’Autriche, le Luxembourg, le Royaume-Uni, ainsi que la Nouvelle-Zélande et Israël. En revanche, elle se positionne juste devant le Canada, la Serbie et l’Australie. Les États-Unis, quant à eux, ne se placent qu’à la 32ème position, entre l’Algérie et la Tunisie.

verywell.com


En queue de classement, on retrouve le Niger comme plus mauvais élève, en compagnie d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest comme le Tchad et la Somalie, ce qui s’explique par le nombre élevé de mariages précoces.


En outre, l’enquête souligne quelques chiffres alarmants : « Dans le monde, toutes les sept secondes, une jeune fille de moins de 15 ans est mariée. Chaque année, 2,5 millions de filles de moins de 16 ans donnent naissance à un enfant. ». L’ONG rajoute pour sa part que tout ce qui attrait à la grossesse et l’accouchement est la deuxième cause la plus fréquente de décès (après le suicide…) pour les filles entre 15 et 19 ans.

VIDEO : Un père a fabriqué un cartable en plastique à son fils pour qu'il puisse aller à l'école
Commentaires