Séisme en Indonésie : un jeune contrôleur aérien se sacrifie pour faire décoller un dernier avion

6 568partages

Alors que l'Indonésie était frappée par un séisme, Anthonius Gunawan Agun, un jeune contrôleur aérien, a refusé de quitter son poste pour assurer en toute sécurité le décollage d'un avion. Il est décédé en héros.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par max turangan (@turanganmax) le

Tandis que la terre commençait à trembler, Anthonius Gunawan Agung, un contrôleur aérien de 21 ans, a fait le choix de ne pas bouger de son poste pour permettre à un avion de décoller malgré les circonstances, et ainsi sauver ses passagers.

Les premières secousses du séisme qui a frappé vendredi l'archipel des Célèbes, en Indonésie, ne l'ont pas effrayé. Il est resté pour accompagner sereinement le décollage d'un appareil de la compagnie indonésienne Batik Air afin d'éviter tout risque d'accident. Il se trouvait alors à l'aéroport Mutiara SIS Al-Jufrie de Palu, dans l'ouest de l'archipel.

Ses collègues, qui ne supervisaient pas cet avion, étaient déjà partis : « Quand le séisme s'est produit, il était en train de donner l'autorisation de décollage à un vol de Batik Air et il a attendu que l'avion soit dans les airs pour finalement quitter la tour du contrôle du trafic aérien », a déclaré Yohanes Harry Sirait, un porte-parole d'AirNav Indonesia, l'organisation de supervision du contrôle aérien, rapporte l'AFP.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Inikata.com (@inikatacom) le

Un héros national

Après le décollage du vol 6231, la secousse est devenue plus forte, atteignant la magnitude de 7,5. Alors que l'édifice était en train de s'écrouler, Anthonius Gunawan Agung a sauté du quatrième étage. Il s'est cassé les deux jambes dans cette chute qui a également provoqué de nombreuses lésions internes.

Il a été transporté à l'hôpital le plus proche pour recevoir des premiers soins mais est mort en chemin.

Son acte de bravoure l'a dressé au rang de héros national. Le pilote du vol en question a posté une photo du jeune homme sur son compte Instagram. « Merci d’être resté en contact avec moi et de m’avoir préservé jusqu’à ce que nous soyons tous en sécurité dans les airs », a écrit celui qui a salué son « ange gardien ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Icoze Ezoci (@icoze_ricochet) le

Dans un communiqué, AirNav a indiqué que le grade d'Anthonius Gunawan Agung serait relevé de deux niveaux à titre posthume, en reconnaissance de son extraordinaire sacrifice.

Le bilan du séisme qui a frappé l'île et du tsunami qui l'a suivi ne cesse de s'alourdir. Les autorités déploraient au moins 832 morts dimanche 30 septembre, alors que les secours dégagent toujours de nouvelles victimes des décombres.

En vidéo : Farouk James, le garçon à la chevelure incroyable
Plus d'articles