Accro aux selfies au sport ? Vous avez probablement un problème psychologique selon une étude scientifique

1 495partages

Pour se prendre en selfie, il faut d’abord bien se kiffer (ne nions pas). Le faire quand on sue à la salle de sport résulterait d’un gros problème psychologique, d’après une étude scientifique.


Des chercheurs de l’université Brunel, située à Londres, ont révélé que les personnes qui multipliaient les posts et les selfies sur les réseaux sociaux pris au sein de leur salle de sport, souffraient d’un gros problème de narcissisme. Ils ne se contentent pas d’avoir des admirateurs, ils sont en recherche permanente d’attention sur leur propre personne.

celebbuzz


Le narcissisme renvoie à l’admiration de soi-même, une attention exclusive portée à soi. Cela n’étonnera personne de mettre en relation le narcissime et le selfie, qui consiste à se prendre en photo. Si le selfie est pris en pleine séance d’effort à la salle de sport, afin de montrer son évolution physique, cela renvoie à l’admiration de son propre corps. Un narcissisme exacerbé !


En effet, ce narcissisme ne se limite pas qu’aux selfies puisqu’on peut y inclure également tout type de post concernant « sa présence à la salle de sport ». La personne qui détaille son programme de musculation, se vantant d’avoir pris tant de kilos de muscles après avoir fait tant de tractions et de pompes, trouve lui aussi le moyen de s’envoyer des fleurs.

fergay.com

 

L’étude révèle par ailleurs que les personnes qui partagent leur expérience de régime diététique seraient atteintes de la même forme de narcissisme.

Pour cela, ils ont analysé 555 comptes Facebook actifs, leurs posts qui recueillaient le plus de « likes » et les commentaires. Ils en ont conclu que les personnes publiant des selfies pendant qu’ils font du sport génèrent plus d’interactions sur leurs publications plutôt que ceux qui ne publient rien.

vecernji.hr

 

Ainsi, plus ils génèrent de likes et de commentaires sur leurs publications, plus ils en rajoutent. Ils deviennent des « selfies junkies » et postent minimum une photo d’eux minimum par séance de sport.


À travers leurs recherches, les scientifiques ont également remarqué que les personnes qui postaient le plus de selfies et de messages à la salle de sport sont celles qui comptabilisent le plus de publications en général.

wwtdd.com

Alors, vous êtes un gym-junkie-accro-au-selfie vous aussi ?

Source : Rebel Circus
En vidéo : Quand les marques envahissent les cinémas pour des opérations marketing
Plus d'articles
Dernières news