Nous avalons 5 grammes de plastique par semaine, selon un rapport WWF

2 336partages

Ce mardi 11 juin, le WWF (World Wildlife Fund) a dévoilé un rapport sur l’omniprésence de microplastiques dans notre environnement, jusqu'à même dans nos assiettes.

Délivré par l’université de Newcastle, en Australie, le rapport indique notamment qu’un individu moyen peut ingérer jusqu’à 5 grammes de plastique chaque semaine, soit le poids moyen d’une carte de crédit.

Les résultats de ce rapport sont basés sur une cinquantaine d’études menées sur l’ingestion humaine de plastiques. Ces 5 grammes de plastique hebdomadaires se matérialisent sous la forme de 2000 micro-pièces et particules. À l’année, nous avalons donc environ 250 grammes de plastique.

Si des études avaient déjà démontré que nous consommions du plastique, nous avons enfin une idée du poids : « Alors que la prise de conscience grandit quant à l’existence des microplastiques et à leur impact sur l’environnement, cette étude fournit pour la première fois un calcul précis des taux d’ingestion » explique Thava Palanisami, professeur à l’université de Newcastle.

Selon un rapport WWF, nous avalons en plastique l’équivalent du poids d’une carte de crédit par semaine. Crédit photo : Shutterstock / Svitlana Kazachek

Mais comment en arrive-t-on à consommer autant de plastique sans que l’on s’en aperçoive ? En premier lieu, ces microplastiques arrivent par l’eau, surtout si elle est embouteillée. Les fruits de mer, la bière et le sel contiennent aussi le plus fort taux.

Le WWF tire le signal d’alarme, notamment pour les gouvernements : « les plastiques ne polluent pas juste nos rivières et océans, ils ne tuent pas seulement la vie marine, mais ils sont en chacun d’entre nous » précise Marco Lambertini, directeur général du WWF International.

Pour endiguer ce fléau, le WWF préconise de s’attaquer à la source et stopper « les millions de tonnes qui continuent à échouer dans la nature chaque année », tout en appelant à trouver «un traité mondial» au niveau des gouvernements, entreprises et consommateurs contre la pollution de l’océan.

Source : WWF
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment