Selon une nouvelle étude scientifique, il n'y a aucun impact négatif subi par les enfants élevés par des parents homosexuels

Par
8 211
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C’est un débat qui pourrait (enfin) prendre fin… Une étude vient de confirmer que les enfants élevés par des parents homosexuels grandissaient « tout à fait normalement ».


La lutte pour les égalités entre personnes hétérosexuelles et homosexuelles continue d’alimenter le débat. Avec la légalisation du mariage gay vient la nécessité d’autoriser les couples homosexuels à adopter des enfants. Si les conservateurs ont les yeux qui piquent à la vue d’un couple homosexuel, leur tension s’emballe lorsqu’ils en voient un... avec un enfant. Pourtant, il n’y aurait aucun impact négatif subi par les enfants élevés par des parents gays.

rebloggy.com

 

Hétéro ou homo, tant que le couple est stable, tout va bien !


En effet, une étude réalisée par des chercheurs américains et néerlandais, publiée dans le "Journal of Developmental Behavioral Pediatrics" vient confirmer ce dont se doutait déjà. En se basant sur 190 familles, dont 95 couples hétérosexuels et 95 couples homosexuels, ayant au moins un enfant âgé de 6 à 17 ans, les chercheurs ont conclu qu’il n’y avait aucune différence. Que ce soit au niveau de la santé, du bien-être ou de l’éducation, les enfants grandissent normalement si le cocon familial est fondamentalement sain.

DGLimages / Shutterstock


Qu’il soit homosexuel ou hétérosexuel, tant que le couple reste stable et solide, dans une ambiance aimante, il n’y a aucune inquiétude à avoir pour les enfants. Les problèmes émotionnels que peuvent rencontrer les enfants viennent bien souvent de parents séparés ou divorcés.


Les couples homosexuels plus stressés

newsalle.com


En revanche, l’étude montre que les parents homosexuels sont plus stressés que les leurs homologues hétérosexuels. Ce surplus de stress vient tout simplement de l’appréhension des parents gays à élever leurs enfants dans une société homophobe. Ainsi, ils ressentent plus de pression à justifier et démontrer leurs qualités parentales.

50 mètres cubes d'ordures ont été déposés anonymement dans la forêt de Fontainebleau
Source : IFL Sciences
Commentaires