Sénégal : Akon va construire une ville futuriste à 5 milliards d'euros pour venir en aide à plus de 300 000 personnes

Si le rappeur américain Akon est avant tout connu pour sa carrière musicale à succès, il est en passe de devenir également une référence dans les projets humanitaires immenses qu’il engage en Afrique. Le dernier né ? Akon City, une ville moderne dotée des meilleures infrastructures pouvant accueillir jusqu’à 300 000 personnes.

Crédit : Seyllou / AFP

Publicité

Le projet, estimé à plus de 5 milliards d’euros, est particulièrement ambitieux. En effet, le chanteur d’origine sénégalaise compte intégrer dans la future ville différents quartiers, développés par thème. L’un sera par exemple consacré aux loisirs, un centre commercial, un stade multisport et un casino y seront construits. D’autres seront dédiés aux logements, au quartier d’affaires, aux cultures africaines, aux restaurants, aux hôpitaux ou encore aux complexes touristiques. Lors d’une conférence de presse, Akon a également précisé que des postes de police, des campus universitaires, des studios de cinéma ainsi qu’un pôle technologique seront aussi installés dans la ville. Une marina pour accueillir les bateaux de croisière, des îles artificielles et des surfaces agricoles sont aussi prévues.

Côté architecture, pour mener à bien son concept de cité qui « entend faire du Sénégal la porte d'entrée de l'Afrique », le rappeur a décidé de puiser son inspiration dans les cultures africaines. Pour cela, il a fait appel Hussein Bakri qui a eu la consigne suivante de la part du chanteur : « je veux que l'architecture ressemble aux vraies sculptures africaines qu'ils font dans les villages. Les formes sont peut-être bizarres, mais au moins elles sont africaines. » Et lui d’ajouter : « une de mes plus grandes motivations, c'est que quand je suis aux États-Unis, je rencontre beaucoup d'Afro-américains qui ne comprennent pas vraiment leur culture. J'ai donc voulu construire une ville et un projet comme celui-ci pour leur donner la motivation de venir voir d'où ils viennent. »

Crédit : Akon City

Un projet destiné aux populations locales et à la jeunesse africaine

Du haut de ses 47 ans, Akon a annoncé avoir posé la première pierre d’Akon City près du petit village de Mbodiène, situé sur les rives de l'Océan atlantique, à environ 100 kilomètres au sud de la capitale Dakar. Cette gigantesque ville devrait être terminée d’ici la fin de la décennie. Né aux États-Unis de parents sénégalais, il a grandi au Sénégal jusqu’à l’âge de 7 ans avant de retourner dans son pays natal, où il a connu un succès planétaire dans la musique. Cela explique sans doute l’attachement particulier qu’il garde envers le pays de ses ancêtres, dont il souhaite accélérer le développement aussi bien humain qu’économique.

Selon le film d’animation diffusé lors de la conférence de presse présentée par la star du R’n’B, dès 2023, la future ville devrait déjà couvrir 55 hectares de terrain. À terme, elle s’étendra sur plus de 500 hectares. De son côté, le gouvernement sénégalais voit d’un bon œil la création de ce projet et l’aide qu’il peut apporter au pays. En ce sens, Alioune Sarr , le ministre du Tourisme, a dit vouloir donner tort aux « oiseaux de mauvais augure qui voient toujours les nouveaux projets comme des chimères. » Il ajoute que « le Sénégal a pris l'engagement que ce projet soit réalisé dans les délais indiqués. »

Crédit : Akon City

Croisons les doigts pour que la construction de cette ville se déroule du mieux possible. Si tel est le cas, elle est destinée à abriter les populations locales et à faire profiter la jeunesse sénégalaise de ses nouvelles opportunités, qu’elles soient professionnelles ou personnelles. Bravo à Akon pour cette initiative, il n’est pas lonely, nous croyons en lui !

Source : Huffington Post
Plus d'articles