Voici ce que votre chien pense réellement de vous. Attention, ça risque de vous faire un choc...

Par
1 919
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Tout le monde s’est déjà demandé ce que les animaux nous diraient s’ils pouvaient parler. Et surtout si on pouvait les comprendre. C’est vrai, au fond, qu’est-ce qui leur plaît chez nous ? Qu’est-ce qu’ils n’aiment pas ? Que ressentent-ils ? Autant de questions auxquelles il est très difficile de répondre avec certitude…
Cependant, une lettre rédigée par le site spécialisé dans les animaux de compagnie ILoveRescues pourrait bien être un premier élément de réponse. Parfois dure, parfois douce, elle est avant tout très émouvante et donne à réfléchir. La voici :

@doggz

"Chez maître,

C’est moi, ton chien, et il y a plusieurs choses que j’aimerais te chuchoter à l’oreille. Je sais que vous les humains, menez des vies très chargées. Certains travaillent, d’autres ont des enfants à élever. Vous semblez toujours être en train de courir ici et là. Tellement, que vous en oubliez les vrais petits bonheurs de la vie.

Tu es là, assis devant ton ordinateur, mais baisse la tête et regarde-moi. Tu vois comment mes grands yeux marron te fixent ? Ils sont moins vifs qu’avant, c’est à cause de l’âge. Les poils gris commencent aussi à envahir ma robe d’habitude si soyeuse. Tu me souris. Je vois de l’amour dans ton regard. Que vois-tu dans le mien ? Une âme ? Qui t’aime comme personne d’autre dans ce monde ? Quelqu’un qui pardonnerait n’importe quoi pour une simple caresse ?

C’est tout ce que je demande, que tu ralentisses, même pour quelques minutes seulement, et que tu sois avec moi. Tant de fois tu parais triste en lisant ce qu’il se passe sur tes écrans d’ordinateur ou de portable. Pourtant, tu continues à passer plus de temps à y être scotché plutôt que de jouer avec moi. Parfois, nous mourrons jeunes et ça vous brise le cœur. Parfois, nous vieillissons si lentement que vous ne semblez pas vraiment vous en rendre compte. Mais saches que malgré ma future mine grisonnante et ma possible cataracte, je ne cesserai jamais ne t’aimer.

La vie est ainsi faite, que je ne sais pas si je serai encore là demain. Ou la semaine prochaine. Un jour, tu me perdras et pleureras toutes les larmes de ton corps. Ce jour-là, le chagrin sera profond, tu t’en voudras de n’avoir pas plus profité du temps qu’on aurait pu passer ensemble. Tu supplieras en demandant « juste un jour de plus ». Malheureusement, il sera déjà trop tard.

Mais en attendant, JE SUIS LÀ ! Donc viens t’asseoir à mes côtés et profitons. Regardons-nous les yeux dans les yeux et parlons à cœurs ouverts. J’aimerais que tu sois proche de moi, non pas en tant que maître, pas non plus en tant que papa ou que maman, mais tout simplement comme un être vivant, avec tout ce que ça comporte. Je ne veux plus de barrière entre nous. Je pourrais te raconter ce qu’il y a de drôle à courir après une balle de tennis ou ce qui m’amuse à déplacer tes pantoufles sans arrêt. Tu m’as voulu dans ta vie car tu avais besoin de quelqu’un pour partager des sentiments, des émotions, des souvenirs, et des jeux, eh bien me voilà.

Je suis ton chien, je suis là pour toi. Je ressens tout et je vois tout. Je différencie sans problème les personnalités de ceux qui m’entourent, aussi complexes soient-elles. Tu sais, je ne te vois pas comme « un chien sur deux pattes », je sais ce que tu es un humain et malgré tes bizarreries, je t’aime très fort.

Allez, viens t’allonger sur le sol avec moi. Entres dans mon monde et laisse toi aller pendant quelques minutes, tu vas voir le bien fou que ça fait.

Parle-moi avec ton cœur, avec ta joie de vivre et j’apprendrai à te connaître pour de bon. La vie est courte tu sais.

Donc s’il te plaît, partageons des moments ensemble, c’est tout ce que je demande.

Ton chien qui t'aime."
VIDEO : Un des guitaristes de Pink Floyd a vendu ses guitares pour 21 millions de dollars pour une association qui lutte contre le réchauffement climatique
Source : I Love Rescues
Commentaires