Sibérie : la fonte du permafrost révèle un rhinocéros laineux très bien préservé, vieux d'au moins 20 000 ans

4 376partages

Voici une découverte qui a de quoi impressionner ! En Sibérie, la fonte du permafrost a révélé la présence d'un rhinocéros laineux incroyablement bien préservé, et de nombreux organes sont encore à l’intérieur. Selon le Siberian Times, cette créature de l'ère glaciaire a été retrouvée dans la région de la Yakoutie, à l'extrême nord de la Russie, au mois d'août dernier. Il s’agit du rhinocéros laineux le mieux conservé qui ait été récupéré jusqu'à présent.

Crédit : Remie Bakker

Publicité

Les scientifiques qui se sont penchés sur la question estiment qu’il est jeune et lui donne un âge de trois ou quatre ans. L’individu est mort il y a entre 20 000 et 50 000 ans. Mais malgré cette période particulièrement longue, comme les restes sont restés cachés et congelés dans la glace pendant toutes ces années, la carcasse est remarquablement préservée. En effet, elle contient encore certains de ses poils de couleur noisette, ses tissus, ses intestins, ses dents, des morceaux de graisse et même sa corne. Vous l’aurez compris, la découverte d’un tel témoin du passé dans un état si parfait est donc extrêmement rare.

Un individu mort il y a 20 000 à 50 000 ans

« Le jeune rhinocéros avait entre trois et quatre ans et vivait séparé de sa mère lorsqu'il est mort, très probablement par noyade. Le sexe de l'animal est encore inconnu. Nous attendons les analyses de radiocarbone pour définir précisément à quelle période il a vécu » a déclaré le Dr Valery Plotnikov, de l'Académie des sciences de la République de Sakha, chez nos confrères de au Siberian Times. Pour information, c’est l’un des premiers à avoir pu se rendre sur place pour observer la carcasse du rhinocéros laineux et en faire la description. Dans ses déclarations concernant l’animal, le scientifique fait état d’un sous-poil très épais et court, une caractéristique que seules les peintures rupestres pouvaient laisser penser avant la découverte en 2014 de Sasha (ce sont ses photos ci-dessous qui illustrent l’article et la vidéo montre la nouvelle découverte), le seul bébé rhinocéros laineux alors connu. Pour rappel, il avait été retrouvé dans la même région et daté de 34 000 ans. La preuve que les individus de cette espèce étaient parfaitement adaptés au climat extrême de l’ère glaciaire dès leur plus jeune âge.

La carcasse a été transférée vers capitale de la région, Yakoutsk, où elle est étudiée par un groupe de scientifiques spécialisés dans cet exercice. Pour rappel, la Yakoutie est bien connue pour ses incroyables découvertes d'animaux anciens. En raison du réchauffement climatique, le permafrost (terme géologique qui désigne un sol dont la température se maintient en dessous de 0°C, ndlr) est en train de dégeler, notamment lors des mois d'été. Certes, c’est une très mauvaise nouvelle pour l’environnement et la planète, mais cela permet de mettre la main sur de véritables trésors quand il s'agit de révéler des bêtes qui vivaient autrefois. Ces dernières années, on y a retrouvé des bébés loups, des mammouths pygmées, des lions des cavernes, des oiseaux ou encore de minuscules poulains.

Crédit : The Siberian Times

Crédit : The Siberian Times

Crédit : The Siberian Times

Impressionnant n’est-ce pas ?

Source : IFL Science
Plus d'articles
À lire aussi