Le Youtubeur Squeezie accuse certains de ses confrères d'abus sexuels, le hashtag #BalanceTonYoutubeur est lancé

Par
2 582
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Lundi 6 août, le célèbre Youtubeur Squeezie a enflammé la twittosphère avec deux tweets accusant certains collègues Youtubeurs, sans les nommer, de détournement de mineures.

Les messages du jeune homme aux 11 millions d’abonnés sur YouTube sont des véritables pavés dans la mare. Après ces deux tweets sans filtre du vidéaste, les utilisateurs de la plateforme de vidéo YouTube ont commenté largement ces insinuations.

Le message a reçu plus de 43 000 retweets et 103 000 mentions « j’aime ». La réaction de la communauté du jeune homme a vite visé quelques personnalités du milieu. Après seulement quelques minutes d’interactions, Squeezie a dû expliquer sa démarche sans pointer du doigt, ni donner de noms.

Ces deux tweets lapidaires n’apportent aucune preuve ou accusation. La toile s’est très vite emparée du débat et, à l’image du mouvement #MeToo et #BalanceTonPorc, un hastag #BalanceTonYoutubeur a vu le jour.

Lundi, le hashtag était dans les cinq premières tendance de Twitter avec plus de 15 000 tweets sur le sujet.

Des témoignages

Au mois de juin dernier, Lucas « Squeezie » Hauchard avait lancé un petit pic dans l’une de ces vidéos, à certains de ses confrères se laissant aller à des pratiques de la sorte.

Certains témoignages affirment que quelques vidéastes français possédant plusieurs millions d’abonnés ne se gênent pas pour proposer à leurs fans, même mineures, de passer dans leur loge ou chez eux.

Une utilisatrice du réseau social affirme dans un tweet  :

Plusieurs noms de Youtubeurs reviennent souvent comme celui de Norman, MathPodcast ou WassFreestyle. Un article du Parisien relaie notamment de nombreux témoignages de jeunes filles accusant ces Youtubeurs, capture d'écran de discussion comme preuves à l'appui.

Aucun n’a répondu aux accusations pour le moment. Cependant, sous la pression médiatique certains devront s’expliquer publiquement.

Dans une interview avec 20 Minutes Vincent Manilève, auteur de « YouTube – Derrière les écrans » affirme qu’« Il « Squeezie » ne savait pas que cela prendrait une telle ampleur ». « Le fait que Squeezie reste mystérieux attise un climat de suspicion dont certains profitent, par exemple en faisant des vidéos pour obtenir des vues. Des noms circulent mais il faut se méfier et il faut faire attention aux captures d’écrans (…) Là encore, prendre du recul est nécessaire, beaucoup ont tendance à envisager une capture d’écran comme preuve irréfutable alors qu’elles sont facilement manipulables » avance l'écrivain.

Pour le moment, un seul cas de ce type a été référencé. Mike Lombardo, célèbre Youtubeur américain, âgé de 30 ans, est actuellement le seul podcasteur à avoir fait de la prison pour avoir demandé des clichés explicites une jeune fan.

Actuellement, aucune preuve n’a été authentifiée. Le débat qu’a lancé Squeezie ne fait que commencer.

Source : Twitter
Commentaires