Un homme cherche à se suicider dans un zoo mais fait finalement d'autres victimes qui n'avaient rien demandé...

119partages

Au Chili, un homme a tenté de se suicider en se jetant dans la fosse aux lions d’un zoo. S’il fut tiré d’affaires, ce n’est pas forcément le cas des fauves, victimes collatérales… qui n’avaient rien demandé à personne.


Après avoir vu un cygne décédé à cause d’une femme voulant prendre un selfie avec lui, on pensait vraiment ne pas être témoin, une nouvelle fois, d’un acte aussi incroyable vis-à-vis des animaux. Pourtant, c’est encore bien arrivé ! Et cette fois c’est pire…


Au Chili, au Metropolitan Zoo de Santiago, un homme a attiré l’attention des gardiens après s’être retrouvé en mauvaise posture dans la fosse aux lions. Franco Luis Ferrada, âgé de 20 ans, s’est en réalité jeté lui-même dans la fosse aux lions, en tenue d’Adam. Son objectif était de se suicider, cherchant à se faire dévorer par les fauves.

Noticias Chelmevision


Au début, les lions ont seulement commencé à jouer avec lui, mais l’homme, déterminé à en terminer avec la vie, a provoqué les rois de la savane pour les énerver. Naturellement, les lions se sont mis à l’attaquer.


Face à cette scène, le personnel du zoo a d’abord tenté de disperser le mâle et la femelle qui s’étaient attaqués à lui. Finalement, le personnel a fini par tirer sur les deux lions, les tuant sur le coup, sauvant alors la vie de Franco Luis Ferrada.

Noticias Chelmevision


Au premier abord, le personnel du zoo a pensé que l’homme était accidentellement tombé dans la fosse aux lions, ce qui les a conduits à sacrifier les deux fauves pour lui sauver la vie. Ce n’est qu’après, en découvrant une lettre de suicide dans ses vêtements, qu’ils se sont rendus compte que Franco Luis Ferrada y est allé de lui-même et a déclenché la férocité des fauves.


Transporté à la clinique, ses jours ne seraient pas en danger. Mais il souffrirait de plusieurs blessures à la tête et à la région pelvienne. De plus, il a été touché par une fléchette tranquillisante destinée aux lions, qui a failli lui provoquer un arrêt cardiaque. Selon des témoins de la scène, le jeune homme hurlait des propos religieux et parlait d’apocalypse. Les enquêteurs pensent que le décès récent de sa mère aurait enclenché cet accès de folie chez cet homme qui n’avait pas d’antécédents psychiatriques.

VgHist / Twitter


Pendant ce temps-là, ce sont bien les lions qui ont été enterrés alors qu’ils n’avaient rien demandé à personne, victimes de leur instinct naturel.

En vidéo : Violences conjugales, des publicités aussi violentes que ce qu'elles dénoncent
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment