Au pôle sud de Mars, sous la glace, des scientifiques ont trouvé des réservoirs d'eau salée

695partages

Au pôle sud de Mars, des chercheurs italiens ont remarqué la présence d'un grand lac entouré de petits plans d'eau salée.

En 2018, une équipe de scientifiques italiens a repéré un lac d'eau salée sur Mars. Mesurant 20 kilomètres de diamètre, les chercheurs avaient toutefois émis des réserves concernant cette découverte.

Le pôle sud de Mars. Crédit photo : ESA / DLR / FU Berlin / Bill Dunford

Deux ans plus tard, de nouvelles recherches ont été effectuées et la présence du lac a été confirmée.

Plusieurs plans d'eau salée

La nouvelle a été publiée dans une étude dans la revue Nature, menée par des paléontologues italiens. Autour du grand lac découvert en 2018, les scientifiques ont trouvé d'autres zones humides.

« Nous avons confirmé l'existence d'un grand plan d'eau indépendant, et nous avons également trouvé d'autres petites îles. Cela signifie qu'il ne s'agit pas d'une découverte isolée et fortuite. C'est un système, et ça change les choses », a annoncé Elena Pettinelli, co-autrice de l'étude.

Crédit photo : Lauro et al, Nature

Selon les chercheurs, l'eau présente sur la planète serait une solution aqueuse hypersaline. En effet, la température sur Mars étant glaciale, les liquides découverts devraient être gelés. Or, s'ils ont une forte concentration en sel, cela les empêcheraient de se solidifier.

« La possibilité de masses étendues d'eau hypersaline sur Mars est particulièrement prometteuse à cause du potentiel de vie microbienne », ont rappelé les auteurs de l'étude.

De l'eau sur Mars par le passé

La présence de l'eau sur Mars intéresse les scientifiques depuis de nombreuses années. Selon les chercheurs, la planète rouge a déjà abrité de l'eau par le passé.

Certains pensent que Mars contenait des rivières, des lacs et des océans il y a des milliards d'années, tandis que d'autres imaginent qu'elle était enveloppée d'une immense calotte glaciaire.

Crédit photo : ESA / DLR / FU Berlin 

La quasi totalité de l'eau se serait par la suite évaporée dans l'espace. Mais selon les chercheurs, il resterait de grandes quantités d'eau sur la planète.

Pour le moment, ces derniers restent prudents et affirment qu'il ne s'agit pour l'instant que d'une hypothèse.

Source : Libération
Plus d'articles