Finalement, les contrôles policiers seront toujours signalés sur Waze et Coyote

2 025partages

La semaine dernière, on vous informait que le gouvernement songeait à supprimer les signalements de contrôles policiers sur les applications de navigation, Waze et Coyote. Finalement, il n’en sera rien.

En effet, comme l’a révélé RTL ce mardi 27 novembre, la mesure, présente dans l’article 24, a été retirée du projet de loi mobilité. Au départ, il s’agissait surtout de bloquer les signalements d’automobilistes sur une plage de quelques heures en cas d’opération anti-terroriste, de contrôle d’alcoolémie, de stupéfiants ou de recherche de malfaiteurs. Ainsi, les contrôles de vitesse n’étaient pas concernés.

Finalement, les contrôles policiers seront toujours signalés sur Waze et Coyote. Crédit photo : Shutterstock / Din Mohd Yaman

Finalement, le gouvernement a fait marche arrière, pour rester dans le thème, pour le plus grand plaisir des automobilistes. Pierre Chasseray, délégué général de l’association « 40 millions d’automobilistes », s’est félicité de cette nouvelle : « L’État a compris qu’interdire la diffusion ponctuelle des signalements routiers revenait non seulement à mettre sur pied une usine à gaz, mais aussi à formuler une véritable déclaration de guerre contre les usagers de la route, déjà pris à la gorge par une quantité astronomique de mesures les mettant en difficulté au quotidien et impactant directement leur mobilité et leur pouvoir d’achat ».

Pour rappel, le projet de loi mobilité a été présenté ce lundi en Conseil des ministres, dans laquelle ont été abandonnées les mesures sur les péages urbains et la taxe poids lourds.

Source : RTL
En vidéo : Leo Morenno et Sylvia Zotto, deux artistes incroyables qui jouent du du piano avec leurs pieds
Plus d'articles
Dernières news