Il découvre que le stagiaire est son fils dont il n'avait plus de nouvelles depuis 13 ans

1 273partages

Parfois, le hasard fait tellement bien les choses que ça en est troublant. Un beau matin, Eric Dupont découvre que le stagiaire de son entreprise n’est autre que son fils, 13 ans après leur dernier contact.

Voilà une histoire assez incroyable qui nous est rapportée par L’Observateur de l’Avesnois, un média local dans les Hauts-de-France. Eric Dupont, homme de 57 ans, travaille aux espaces verts de l’association de réinsertion Synergie depuis le 1er juin.

À voir aussi

Pierre Rouanet - La Voix du Nord

Le 15 juin, alors qu’il s’affaire dans ses tâches, il croise un collègue chargé du ramassage des déchets verts. Ce dernier est accompagné par un stagiaire de 15 ans, qui est à Synergie pour un stage de quelques jours.

13 ans après sans contact, il découvre que le stagiaire est son fils

“On échange quelques mots, mais rien de plus”, explique Eric Dupont. De ce bref échange, il ne retient que l’essentiel, le prénom du stagiaire qui s’appelle Kylian.

Quelques jours plus tard, lors du briefing matinal quotidien, ils discutent à nouveau et réalisent qu’ils portent le même nom de famille. Le jeune stagiaire lui demande si Eric connaît sa mère, ce à quoi il répond par l’affirmative : “J’ai répondu oui, et on a tout de suite compris”.

Les deux individus comprennent également qu’il s’agit leurs retrouvailles résultent d'une sacrée coïncidence puisque Eric venait d’arriver dans l’entreprise alors que Kylian n’avait que quelques jours encore à tirer pour son stage.

“Kylian, je l’ai connu jusqu’à ses 2 ans et demi et notre séparation avec sa maman. J’ai forcément été surpris que ça arrive ici”, confie le père. Depuis la séparation avec la mère de Kylian, Eric avait bien tenté de le retrouver mais n’y était jamais parvenu. Il a ensuite résidé en Savoie et en Haute-Savoie avant de revenir dans la région il y a quatre ans, avouant qu’il avait “toujours ça en tête”.

L'Observateur

Père et fils apprennent à se connaître progressivement

Les retrouvailles inattendues passées, le temps n’est pas encore aux souvenirs, mais à la découverte. Et l’émotion est toujours présente ! Depuis, Kylian a terminé son stage mais il est en contact quotidien avec son père : “On se parle tous les jours. Je n’ai pas de véhicule pour me déplacer, alors ce n’est pas forcément évident. Il faut du temps aussi, parce qu’on ne se connaît pas du tout”.

Récemment, Kylian a reçu une proposition pour une formation alternance du côté de Calais, ce qui l’éloignerait un peu de son père : “Il me dit qu’il ne veut pas y aller, parce qu’on vient de se retrouver. Je lui dis de penser à lui, c’est son avenir” renchérit Eric, qui a déjà embrassé son rôle de père bienveillant.

Plus d'articles
À lire aussi