Tristes tropiques : Non loin des plages idylliques de ces îles des Caraïbes, une véritable marée de déchets plastique flotte mollement sous le soleil éclatant

Par
20 885
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ah, les Caraïbes, LA destination de rêve par excellence : ses plages de sable blanc, ses cocotiers, son ciel bleu azur, ses eaux cristallines et... son continent de plastique.

De nouvelles images révèlent un paradis perdu et pollué, une mer souillée, étouffant sous une dense marée de plastique. Les clichés ont été pris au large de l'île de Roatán (Honduras), par Caroline Power, une photographe marine.

Un enchevêtrement de couverts en plastiques, de sacs, de bouteilles, d'emballages qui flottent mollement au milieu des algues, sous un soleil éclatant. 

Caroline Power / Facebook 

La photographe, qui réside sur Roatán, a partagé les images sur les réseaux sociaux, en espérant toucher un maximum de personne et faire ainsi prendre conscience de ce phénomène que l'on voit peu, et qui est pourtant, malheureusement, bien trop réel.

L'une des photos, prise par-dessous la surface de l'eau, montre que, par endroits, les rayons du soleil se retrouvent totalement bloqués par l'épaisseur de la couche de plastique, qui agit comme une sorte d'écran.

Publié par Caroline Power Photography sur lundi 16 octobre 2017



" CELA DOIT CESSER.

Pensez un instant à vos vies quotidiennes. Comment avez-vous ramené votre nourriture chez vous, la dernière fois que vous avez pris un plat à emporter ? Comment était emballé votre dernier sandwich ? Il y a de fortes chances que c'était dans une boîte en polystyrène, servi avec une fourchette en plastique, puis emballé dans un sac plastique. Vous utilisez des sacs-poubelles ? Vous buvez du soda dans des bouteilles en plastique ? Vous utilisez des sacs de congélation, de l'emballage plastique sur votre nourriture ? Quand vous achetez du papier-toilette, est-ce qu'il vient emballé dans du plastique ? Lorsque vous faites les courses au supermarché, vous mettez les fruits et légumes dans des poches en plastique ?

Je mets au défi toutes les personnes, toutes les entreprises et les commerces qui liront ce message, à conserver leurs déchets pendant une semaine. Jetez juste les déchets dégradables et recyclables, et gardez tout le reste, pendant juste une semaine seulement.

Vous verrez, vous serez dégoûtés par le nombre d'objets et d'emballages à usage unique que nous utilisons. "


Les raisons exactes de la présence soudaine de cette pollution doivent encore être étudiées. Mais en septembre dernier, de véritables torrents de plastique ont été aperçus, charriés par un cours d'eau situé à la frontière entre le Honduras et le Guatemala.

Blue Planet Society, une association militante qui lutte pour la préservation des océans à travers le monde, s'interroge sur la provenance de cette accumulation de plastique. Les déchets proviendraient de la rivière Motagua, située au Guatemala, croit savoir cette organisation.

En effet, de récentes images ont mis en évidence un véritable torrent de déchets, une masse ininterrompue de plastique charriée depuis ce cours d'eau. La pollution se déverse directement dans la mer des Caraïbes, à travers l'embouchure où la rivière se jette dans l'océan, juste au niveau de la frontière avec le Honduras.

Cet afflux soudain serait dû à des masses de déchets accumulés dans des décharges illégales, qui auraient été emportés par les fortes pluies qui sont tombées dans la région en septembre dernier.

Des chercheurs ont percé le secret derrière le regard si mignon des chiens
Commentaires