Un appel à une « purge » contre les policiers lancé sur internet, le ministère de l'Intérieur saisi

Par
1 732
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le syndicat de police Unité SGP en appelle à la Place Beauvau après la diffusion, sur internet, d’un appel à une purge contre des policiers. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a décidé de porter plainte.

Tout est parti d’un curieux message lancé ce week-end sur l’application Snapchat. Le texte, dépourvu d’ambiguïté, édicte un certain nombre de consignes pour semer la violence dans les rues de Corbeil-Essonne (Essonne), le 31 octobre au soir, à l’occasion de la fête d’Halloween. Il y est explicitement demandé de s’en prendre aux policiers.

« Toutes les armes seront autorisées »

Dans cet appel à la « purge » rédigé sous la forme de 7 commandements, on peut ainsi lire que « toutes les armes seront autorisées », ou encore que « les forces de l’ordre devront être attaquées au mortier, feux d’artifices, pétards (ou) pierres ».

Il est par ailleurs demandé de se vêtir « en noir avec masques si possible » pour commettre ces méfaits. Une requête qui n’est pas sans rappeler le scénario du film d’horreur américain « American Nightmare », sorti en 2013 et dont le titre original est… « The purge ».

La mystérieuse missive, qui appelle également à « brûler " « voitures » et « poubelles », s’est rapidement répandue comme une trainée de poudre, faisant des émules qui ont relayé les mêmes consignes dans d’autres départements franciliens mais aussi du côté de Grenoble (Isère), comme le montrent les messages ci-dessous.

Devant la gravité des propos et le risque de trouble à l’ordre public, le syndicat de policiers Unité SGP a saisi le ministre de l’Intérieur, afin qu’une plainte soit déposée contre les instigateurs de cette chasse.

"Une énorme blague qui a pris une trop grande ampleur"

La menace est en tout cas prise très au sérieux, d’autant que des incidents, directement liés à cet appel à la purge, ont d’ores et déjà été signalés selon la police. Ainsi, nos confrères du Figaro croient savoir que des policiers ont été attirés dans ce qui ressemble à un « guet-apens » dimanche soir, dans le quartier de Nacelles, à Corbeil-Essonnes (91), suite à l’incendie de trois véhicules. Les fonctionnaires, mais aussi les pompiers en intervention, auraient en effet été pris à partie par une trentaine d’individus, lesquels auraient caillaissé leurs véhicules.

En fin de journée, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé avoir porté plainte, précisant que l'un des auteurs de cet appel à la purge avait été, depuis, identifié et qu'il allait faire l'objet de poursuites. L'individu a de son côté plaidé sur twitter la mauvaise plaisanterie, affirmant qu'il ne s'agissait que d'une "énorme blague et une invention" qui "a pris une trop grande ampleur".

Pas sûr toutefois que cette justification ne suffise à apaiser le courroux des policiers.

Le paquet de cigarettes à 10 euros arrivera bien en fin d'année 2020
Source : CNews
Police Policier Snapchat
Commentaires