Un artiste indien illustre les conséquences de la pollution marine, le résultat est extraordinaire

371partages

Au travers de ses dessins, l’artiste indien de 24 ans, Ravi Koranga, a abordé le sujet primordial de la pollution marine. En effet, d’année en année, la situation s’aggrave dans l’indifférence collective, à tel point que d’ici 2050, il devrait y avoir plus de plastique que de poissons dans l’océan.

Ravi Koranga a décidé de publier un dessin par jour en octobre (Inktober), chacun représentant une facette du large problème qu’est la pollution plastique dans les océans.

Il y représente un plongeur qui, au fil des dessins, est confronté à l’ampleur et la diversité alarmantes des dégâts causés par ces 8 millions de tonnes de débris plastiques déversées tous les ans dans les eaux du globe. C’est ainsi que le 7ème continent est né.

La responsabilité de certains grands groupes est pointée du doigt et mène à la réflexion sur notre part de responsabilité individuelle. Devrions-nous cesser de consommer ces produits ?

Ces œuvres brillantes nous font réaliser, sans détour, les graves et croissantes conséquences du plastique, ce virus térébrant qui concerne toutes les couches de l’océan. Tout en sachant que 95% de ces déchets se trouvent au fond de l’océan, soit à plus de 10 kilomètres de profondeur par endroits.

Cette présence massive de plastique a pour conséquence la mort de 100 000 mammifères marins, tortues et 1 million d'oiseaux de mer tous les ans.

Il nous faut agir !

Voici quelques dessins extraits de cette série :

 Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Crédit : ravikoranga / Instagram

Plus d'articles