Trop gentil pour la police, ce chien se fait virer et embrasse une nouvelle carrière qui lui correspond parfaitement

Par
14 278
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La gentillesse est toujours récompensée. C’est bien ce qu’a découvert un jeune chien australien après avoir été injustement viré de la police de Queensland.

Il y a quelques jours, en Australie, un berger allemand, jugé trop gentil par ses supérieurs, s’est fait gentiment licencier. En effet, le petit coquin ne voulait pas renifler les explosifs ou attraper les délinquants mais préférait les caresses et les papouilles. Face à ses états de service déplorables, il a été remercié. Ah la porte "Médor" !

Crédit photo : Facebook Governor of Queensland

Heureusement pour lui, sa situation s’est vite améliorée. Licencié, Gavel n’a pas connu longtemps le chômage puisqu’il a rapidement été recueilli par un homme important de la sphère politique australienne. Le gouverneur de Brisbane, Paul de Jersey, a en effet accepté de prendre le chien sous son toit.

New coat #Gavel #ViceRegalDog #VRDGavel #newcoatfeels #debonair

Une publication partagée par Governor of Queensland (@qldgovernor) le

Le connaissant depuis sa naissance, le gouverneur a été charmé par sa gentillesse et son affection. Après qu’il ait appris que le chien ne pourrait pas servir les forces de l’ordre, De Jersey a décidé de l’adopter et de lui donner un nouveau poste. Gavel est ainsi devenu le chien officiel Vice-Regal.

Son nouveau travail consiste à accueillir les visiteurs, être présent lors de cérémonies officielles, porter une tenue de rigueur et veiller sur son nouveau maître. Comme quoi être gentil est une grande qualité même pour un chien !

Gavel et ses nouveaux maîtres

Crédit photo : Facebook Governor of Queensland

Virée d'une réunion Pôle Emploi car elle allaitait son bébé, cette mère de famille pousse un coup de gueule !
Source : Huffingtonpost
Promotion Australie
Commentaires