Un couple de pingouins mâles couve et élève un petit ensemble

Par
3 204
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Au Sea Life Aquarium de Sydney, en Australie, deux pingouins mâles ont couvé un œuf ensemble et élèvent aujourd’hui le petit comme un véritable couple.

Sphen et Magic, deux pingouins mâles d’un zoo marin de Sydney, avaient attiré l’attention des gardiens par leur proximité. Souvent ensemble, ils avaient même préparé un nid avec des galets.

Intrigués, les gardiens du zoo ont décidé de lancer une expérience homoparentale en leur donnant un faux œuf. Assez rapidement, le test s’est avéré concluant, chacun des deux mâles se relayant pour couver. Ainsi, l’équipe du zoo a remplacé le faux œuf par un vrai œuf qui venait d’être pondue par une femelle.

Enfin, le 19 octobre dernier, le miracle a eu lieu. Sphen et Magic sont devenus papas du petit « Sphengic » : « Le petit Sphengic est né. Les deux papas vont bien et sont fous de leur adorable bébé » a déclaré le zoo sur Twitter en publiant une photo de la progéniture.

Les deux mâles s’occupent tour à tour de leur bébé et réunissent les critères affectés au couple dans cette espèce, comme l’explique Tish Hannan, une des responsables du zoo marin : « Ils reconnaissent les cris et chants particuliers à l’autre. Seuls les pingouins en couple réussissent à trouver leur partenaire en s’appelant quand ils sont séparés ».

Les pingouins ont cette particularité de se partager le rôle parental strictement à égalité : « Il n’y a pas de véritable différence dans le soin donné à la progéniture entre mâles et femelles » explique Tish Hannan qui espère que cet heureux événement en appelle d’autres: «Comme nous avons donné à Sphen et Magic la possibilité d’une saison de la reproduction réussie, il est très probable qu’ils reviendront ensemble l’année prochaine».

Ce n’est pas la première fois que cette espèce se distingue par leur caractère homoparental. En 2009, dans un zoo de Berlin, deux manchots de Humboldt mâles avaient recueilli un petit rejeté par ses parents biologiques. À la fin des années 1990, dans un zoo new-yorkais, deux manchots à jugulaire mâles avaient tenté de s’accoupler et avaient essayé de couver caillou. Les responsables du zoo leur avaient alors confié un œuf qui avait débouché sur une naissance.

Commentaires